La saison dernière, la JS Kabylie avait échoué à la deuxième place à deux points seulement du sacre en championnat. Pour cet exercice, le parcours des « Canaris » dans le challenge national n’est, pour l’instant, pas celui d’un potentiel champion. Cinquièmes avec 21 points, ils pointent à 8 longueurs du leader le CR Belouizdad. Toutefois, le match en retard (huis clos) prévu cet après-midi (16h) face au MC Oran (7e, 20 points) pourrait permettre aux Tizi-Ouzéens de revenir dans la course.

Le succès est impératif pour se remettre sur rails. Les coéquipiers de Rezki Hamroune ont plus que jamais besoin des trois points pour renouer avec la victoire qui les fuit depuis le 21 décembre dernier quand ils avaient étrillé le NC Magra (3/0) à domicile. Depuis, ils ont enregistré une élimination en Coupe d’Algérie chez l’AS Aïn M’lila, un nul et une défaite en Ligue des Champions CAF au moment de croiser le fer avec le Raja Casablanca. La crise de résultats est là pour la formation de Tizi-Ouzou. Comme conséquence attendue, il y a eu l’entraîneur Hubert Velud qui a été remercié. Le fusible devait sauter pour espérer provoquer un déclic et retrouver une bonne dynamique. Cela passera par une bonne performance cet après-midi.

L’exigence du chairman
En tout cas, le président Chérif Mellal, en réunion avec les joueurs, a exigé d’eux de faire carton plein pour les 5 prochaines journées dans le challenge national. C’est ce qu’a révélé le quotidien spécialisé « Compétition ». « Il ne faut pas qu’on se fasse distancer par les autres prétendants au titre. C’est pour cela qu’on ne doit pas céder le moindre point chez nous. Avec le match en retard face au MCO on jouera encore trois matchs à domicile et un déplacement à Biskra, lors des quatre premières journées de la phase retour. J’exige un sans-faute lors de ces 5 rencontres. J’insiste sur la nécessité de réussir un 15/15 », réclame le successeur de Mohand-Chérif Hannachi.

Le podium en ligne de mire
Après avoir enregistré une sortie précoce dans «Dame Coupe», les «Lions du Djurdjura» ont quasiment fait leurs adieux dans la Champions League. Et ce n’est pas un drame aux yeux de Mellal qui estime que «le premier objectif cette saison était d’assurer la qualification à la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique. Même si on ne se qualifiera pas au prochain tour, ce ne sera pas une catastrophe. Le premier objectif vous l’avez réussi et vous êtes à remercier, mais il ne reste le second qui est de gagner le titre, cette saison.» Ainsi, le championnat reste la seule opportunité pour sauver cette séquence 2019-2020. Pour cela, il faudra faire face à une rude concurrence. Avec l’USM Alger, qui jouera en déplacement aujourd’hui (17h) à Chlef face à l’ASO, il y a déjà une occasion de retrouver le podium si les Usmistes perdent et que les Kabyles l’emportent. Un cas de figure qui rendrait l’éventualité de jouer pour le titre crédible. En tout cas, en quinze matchs de la phase « retour », beaucoup de choses peuvent se passer. n