La 18e journée du championnat de Ligue 1 de football, prévue demain, marquant le début de la phase retour, sera marquée par le derby des extrêmes entre l’USM Alger et le NA Husseïn-Dey, alors que le Paradou AC, en déplacement à Chlef, visera la position de dauphin. Dix jours après la fin de la première partie de la saison, les clubs de l’élite reprennent du service à l’occasion de cette 18e journée, qui sera tronquée de trois rencontres : RC Relizane- JS Saoura, HB Chelghoum-Laïd- ES Sétif, et CR Belouizdad-MC Alger, en raison de l’engagement du CRB, l’Entente, et la JSS dans les compétitions africaines interclubs : Ligue des champions et Coupe de la Confédération.

Le PAC veut consolider sa place
L’affiche de la reprise se jouera au stade Omar-Hamad (ex-Bologhine) entre l’USMA (4e, 30 pts) et le quatrième relégable le NA Husseïn-Dey (15e, 14 pts), dans un derby des extrêmes qui s’annonce chaud. Si l’USMA aspire à préserver la dynamique (8 matchs de suite sans défaite, ndlr), le Nasria, dos au mur, devra impérativement réagir pour amorcer sa mission de sauvetage. Le nouvel entraîneur serbe de l’USMA Zlatko Krmpotic effectuera ses grands débuts sur le banc algérois, lui qui a pris le relais, en remplacement du Français Denis Lavagne, limogé en décembre dernier pour mauvais résultats. Le Paradou AC (3e, 30 pts), se rendra à Chlef pour défier une coriace équipe de l’ASO (11e, 20 pts), qui s’est réveillée en alignant trois victoires de rang. L’objectif des «Académiciens» est clair : gagner à Chlef pour s’emparer provisoirement de la position de dauphin. Les Chélifiens, quant à eux, ambitionnent de rester leur dynamique, et du coup se rapprocher de la première partie du tableau.

Le CSC sans Hadjar en appel à Oran
Le CS Constantine (7e, 29 pts), dont l’entraîneur Chérif Hadjar a décidé de jeter l’éponge, effectuera un long déplacement à l’Ouest pour défier le MC Oran (13e, 18 pts), qui a vu l’arrivée du nouvel entraîneur Abdelkader Amrani. Auteur de résultats irréguliers à l’aller, la formation oranaise aura à cœur de bien entamer cette phase retour, face à une équipe constantinoise, qui ne respire pas la confiance, elle qui n’a décroché qu’une seule victoire lors des six derniers matchs. Toutefois, ce match intervient dans un contexte particulier pour la formation oranaise, dont les joueurs ont refusé de s’entraîner mardi pour réclamer le payement de leurs arriérés.

La JSK à la relance
Au stade du 1e-novembre de Tizi-Ouzou, la JS Kabylie (8e, 28 pts), qui a bouclé la première partie de la saison par un succès à la maison face au PAC (2-0), évoluera, à priori sur du velours, face à l’un des relégables : l’Olympique Médéa (15e, 14 pts), qui reste sur un triste record de 10 défaites consécutives. Les « Canaris » seront face à une opportunité de rejoindre le haut du tableau, eux qui ne leur restent que l’objectif du championnat, après leur élimination dès le 2e tour préliminaire additionnel de la Coupe de la Confédération.
Du côté de la capitale des «Zibans», l’US Biskra (8e, 28 pts), tentera de confirmer ses excellents résultats à la maison (3e meilleure équipeavec 22 points pris sur 27 possibles, ndlr), en recevant le RC Arbaâ (10e, 21 pts). Les joueurs de l’entraîneur Youcef Bouzid devront tout de même rester vigilants face à une équipe de l’Arbaâ, qui demeure sur une série de deux victoires et un match nul décroché à Béchar face à la JS Saoura.
Enfin, en bas du tableau, la lanterne rouge le WA Tlemcen (18e, 9 pts), effectuera un déplacement compliqué à l’Est pour défier le NC Magra (12e, 19 pts), qui a remporté ses deux derniers matchs, dont celui à domicile contre le CRB, leader et détenteur du titre honorifique de champion d’hiver. n