Toutes les deux voudront débuter la phase « retour » de la meilleure façon qui soit.
C’est-à-dire : par une victoire. L’ES Sétif et l’USM Alger s’affrontent aujourd’hui (17h). Les Usmistes (4es, 24 points) sont devant une belle opportunité pour être dans le «top 3» et rester dans le tempo pour préserver leur titre de champion sortant. De leur côté, les Ententistes (9es, 20 points) comptent préserver leur dynamique et confirmer leur retour en forme.

La mission s’annonce très délicate pour les « Rouge et Noir » qui n’ont pas le moral au beau fixe après leur campagne désastreuse en Ligue des Champions CAF. Une compétition dans laquelle ils n’ont pas remporté le moindre match en phase de poules. C’est pour dire que les « Algérois » ne sont pas dans la forme de leur vie avant d’affronter les Sétifiens qui surfent sur la vague de bonnes performances avec 5 victoires sur les 5 dernières sorties championnat et coupe d’Algérie réunis.
Nabil Kouki, driver du « Wifak », estime affirme que « c’est un match que nous allons aborder avec la ferme intention d’enregistrer un bon résultat. Certes, ce n’est pas gagné d’avance, devant un adversaire qui n’est pas à présenter et qui ne viendra pas à Sétif pour limiter les dégâts » non sans penser que ses poulains, ont «les atouts nécessaires pour négocier au mieux cette sortie et poursuivre sur la bonne dynamique affichée par le groupe avant et après la trêve.»

Voyage et jambes lourdes
Le technicien de l’Entente est optimiste quant à la forme de ses protégés. Si la fraîcheur est palpable dans les rangs de l’ « Aigle Noir», chez les «gars de Soustara » la baisse de régime fait craindre le pire. Surtout après la dernière prestation dans le tournoi continental face au Petro Atlético. Après avoir mené par deux buts à 0, les coéquipiers d’Ardji se sont effondrés lors du dernier quart d’heure permettant aux Angolais de niveler la marque. Le coach Dziri Bilel n’a pas manqué de le relever. Il semble savoir pourquoi ses troupes accusent le coup sur le plan physique. La raison reste la charge de matchs conséquente à laquelle ils ont été soumis depuis le début de l’exercice : « On menait au score, après, il y a eu un relâchement la part des joueurs.Personnellement, je m’y attendais dans la mesure où on est à 25 matchs depuis l’entame de la saison et ce n’est pas évident de maintenir le rythme. Je crois que notre participation en Ligue des champions africaine a beaucoup servi pour nos jeunes car ils ont gagné une certaine expérience », a-t-il analysé après l’ultime sortie dans la messe africaine qu’ils ont bouclée à la dernière place de leur groupe. Par ailleurs, l’ancien milieu de terrain de l’ « Ittihad» a indiqué que «Maintenant, on doit mettre la compétition continentale aux oubliettes et se concentrer sur le championnat et la coupe d’Algérie.» C’est clair, le détenteur du bouclier de champion ne compte pas brader son bien. Pour cela, réaliser une bonne performance dans les Hauts-Plateaux est une nécessité. In fine, notons que ce 16e round se poursuivra demain et après-demain avec les duels JS Kabylie – NA Hussein-Dey et Paradou AC – US Biskra respectivement. n