L’élection du président du FC Barcelone, prévue le 24 janvier, a été reportée à cause de l’épidémie de Covid-19. La Catalogne est soumise à de sévères mesures de restrictions des déplacements pour lutter contre le coronavirus, qui a fait plus de 53.000 morts dans l’ensemble de l’Espagne pour plus de deux millions de cas confirmés. Et les autorités régionales ont prévenu vendredi lors d’une réunion à distance avec le club qu’aucune exception ne serait admise pour permettre la tenue de ce scrutin. L’élection est cruciale pour le Barça qui rencontre des difficultés à la fois financières et sportives. « Le club constate l’impossibilité d’organiser l’élection à la date prévue en raison des restrictions à la mobilité décrétée par le gouvernement », a déclaré le Barça dans un communiqué. Le club a demandé à la Généralité, le gouvernement de la région autonome de Catalogne, d’autoriser le vote par correspondance pour l’élection de son président par ses 110.000 «socios» (supporters-actionnaires). Vendredi soir, les trois candidats – Joan Laporta, Victor Font et Toni Freixa – ont accepté la date du 7 mars comme nouvelle date d’élection. Celle-ci a été proposée par la direction intérimaire du FC Barcelone selon les informations des différents médias catalans. Ce décalage de deux mois, qui sera encore à officialiser, est dû à la pandémie, mais aussi au besoin de changer la loi. Le vote électronique doit en effet être intégré à la loi du sport du Gouvernement autonome de Catalogne. D’ici mars, cette modification pourra être appliquée.

L’AVENIR DE MESSI AU CENTRE DE TOUTES LES PRÉOCCUPATIONS
Joan Laporta, qui a déjà occupé le poste de 2003 à 2010, Victor Font, Toni Freixa figurent parmi les principaux candidats à la succession de Josep Maria Bartomeu, qui a démissionné en octobre à la suite d’un été marqué par l’incertitude sur l’avenir de Lionel Messi. La star argentine avait annoncé son souhait de quitter son club de toujours, avant finalement de rester. L’avenir de Messi, qui sera libre de s’en aller à la fin de son contrat en juin, reste au centre de toutes les préoccupations.
Le report de l’élection signifie qu’il n’y aura pas de nouveau président à la barre fin janvier pour la dernière semaine du mercato d’hiver. Barcelone a connu un début de Championnat très difficile et malgré des progrès ces dernières semaines n’occupe que la troisième place à sept points du leader l’Atlético Madrid après 18 journées. Le club catalan doit affronter le Paris SG en huitièmes de finale de la Ligue des champions (aller le 16 février, retour le 10 mars).