Ce n’est plus une suprise : l’Atlético de Madrid veut faire revenir Antoine Griezmann. L’attaquant français, qui va entamer sa troisième saison au FC Barcelone, serait même prêt à faire des concessions salariales pour revenir jouer sous les ordres de Diego Simeone.
L’histoire d’amour entre Antoine Griezmann et l’Atlético de Madrid a de plus en plus de chances de reprendre. Deux ans après son arrivée sous les couleurs du FC Barcelone, l’attaquant français, courtisé par Diego Simeone, pourrait faire machine arrière avant la fin du mercato estival, même si Ronald Koeman compte sur lui cette saison. Les rumeurs de transferts fusent toujours en Catalogne. Après avoir laissé partir Lionel Messi en direction du Paris Saint-Germain, le Barça pourrait perdre Antoine Griezmann, qui ferait son grand retour sous le maillot des Colchoneros, son club de cœur.

L’ATLÉTICO ATTENDRA JUSQU’AU BOUT DU MERCATO
Intérrogé ce samedi en conférence de presse, l’entraîneur barcelonais Ronald Koeman a laissé entendre qu’il voulait que sa direction recrute un « attaquant de qualité » malgré « des moyens financiers très limités ». Le tacticien néerlandais, qui va devoir faire sans Agüero (blessé au mollet), anticipe peut-être un départ d’Antoine Griezmann, qui permettrait au Barça d’avoir, enfin, quelques liquidités.
Sous contrat avec les Blaugranas jusqu’en juin 2024, l’international français n’a jamais caché son envie de retourner à Madrid, club qui l’a fait s’élever au rang de star. Et le champion du monde 2018 serait même prêt à diviser son salaire quasiment de moitié pour faire son come-back du côté du Wanda Metropolitano, selon les informations du média espagnol la Cadena Ser. La radio affirme que les Colchoneros «ne considèrent pas l’arrivée d’Antoine Griezmann comme impossible». Alors que le mercato espagnol fermera ses portes le 31 août, tout reste à jouer pour Antoine Griezmann.