Le nouvel émissaire du SG de l’ONU pour la Libye, Abdoulaye Bathily a indiqué que sa première priorité est de déterminer une voie consensuelle à même de permettre l’organisation, le plus tôt possible, des élections générales à partir d’un cadre constitutionnel solide. Soulignant, en outre, que la consolidation de la stabilité en Libye et la réunification des institutions seront aussi parmi ses priorités, M. Bathily a fait savoir, samedi à Tripoli, que «sa première action sur le terrain sera l’écoute de toutes les parties libyennes en conflit et la société civile». Le nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU a affirmé, par ailleurs, que «les Nations unies restent attachées à l’organisation des élections présidentielle et législatives, conformément aux aspirations des Libyens». Pour rappel, le Sénégalais est arrivé vendredi à Tripoli pour prendre ses fonctions en tant qu’envoyé personnel du SG de l’ONU pour la Libye et chef de la Mission d’appui de l’ONU pour la Libye (Manul).