La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) a condamné l’assassinat de l’avocate libyenne et militante des droits humains Hanane al-Barassi, appelant les autorités à agir pour «mettre fin à l’impunité». «La Manul condamne fermement le meurtre de l’avocat Hanane al-Barassi», abattue mardi «en plein jour à Benghazi par des hommes armés non identifiés», lit-on dans un communiqué de la mission diffusé dans la nuit de mardi à mercredi. Mme al-Barassi, 46 ans, donnait constamment la parole à des femmes victimes de violences dans des vidéos qu’elle diffusait ensuite sur les réseaux sociaux. Elle dirigeait aussi une association locale défendant les droits des femmes. Cette avocate engagée a été inhumée le jour même dans un cimetière de sa ville. Des images de ses obsèques ont circulé sur les réseaux sociaux, notamment celle de la stèle tombale où l’on peut lire «martyre de la vérité». Peu avant son assassinat, l’avocate avait diffusé une vidéo dans laquelle elle critiquait des proches de Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est, en promettant de révéler leurs exactions. La mission onusienne ayant «pris acte» de l’intention des autorités de l’Est d’ouvrir une «enquête rapide et approfondie», a appelé à ce que «les auteurs soient rapidement traduits en justice». «Sa mort tragique illustre les menaces auxquelles sont confrontées les femmes libyennes lorsqu’elles osent s’exprimer», selon la Manul. Les responsables libyens «doivent mettre leurs divergences de côté» pour rétablir la justice et la responsabilité et «mettre fin à l’impunité», a encore dit l’ONU. L’assassinat de Hanane al-Barassi a suscité une grande émotion dans le pays, des réactions d’indignation et des appels à lui rendre justice. La Libye a sombré dans le chaos après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, déchirée entre le Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, reconnu par l’ONU, et un pouvoir incarné par Khalifa Haftar dans l’est du pays. Les combats ont cessé en juin et les parties au conflit ont repris depuis le chemin du dialogue. n