Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, a appelé à la tenue des élections (présidentielles et législatives) en juin prochain en Libye, ont rapporté mercredi des médias libyens.

Dans son rapport présenté à la 49e session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, tenue à Genève, Mme Bachelet a exprimé son regret par rapport au report des élections qui devaient avoir lieu le 24 décembre 2021 en Libye, soulignant la nécessité de “tenir des élections en juin prochain sur la base du plein respect des droits politiques de tous les candidats et électeurs”, rapporte l’agence de presse libyenne (LANA).

En raison des divergences entre les institutions officielles libyennes au sujet de la loi électorale et du rôle du pouvoir judiciaire dans le processus électoral, les élections présidentielles et législatives prévues initialement le 24 décembre 2021 n’ont pas pu être organisées.

Aucune nouvelle date n’a été convenue jusqu’à présent.