Le chef du Gouvernement libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a annoncé dimanche, l’ouverture de la route côtière Misrata-Syrte reliant l’est à l’ouest du pays, fermée depuis près de deux ans. « Nous tournons, aujourd’hui, la page de la souffrance du peuple libyen et nous franchissons une nouvelle étape dans la construction, la stabilité et l’unité », a déclaré Dbeibeh au sujet de l’ouverture de l’axe routier Misrata-Syrte, cité par des médias. Et d’ajouter : « Nous saluons et apprécions tous les efforts sincères qui ont contribué à cet évènement. Ensemble pour construire et travailler pour le développement et la prospérité du pays ». La route côtière Misrata-Syrte, reliant l’est et l’ouest, est une route commerciale importante, qui a été fermée depuis 2019. Le 6 février dernier, la Commission militaire mixte libyenne (5+5) avait accepté de déminer la ville de Syrte (450 km à l’est de Tripoli) et des routes y menant, à partir du 10 du même mois, en vue de la réouverture de la route côtière Misrata-Syrte. La situation en Libye s’est nettement améliorée depuis que le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil Présidentiel ont pris leurs fonctions le 16 mars 2021, pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.