Kevin Durant (49 points) et Klay Thompson continuent de porter les Warriors sur leurs épaules. Le duo a livré un véritable récital dans les moments importants du match gagné sur le fil contre Orlando.

En voilà un duel excitant, rythmé et spectaculaire ! La fin de rencontre entre les Warriors et le Magic valait vraiment le coup d’œil. Avec une victoire finale de Golden State (116-110), une équipe portée par les exploits de Kevin Durant et Klay Thompson, tous les deux bouillants dans les moments chauds. Sous leur impulsion, les doubles champions en titre ont su effacer un déficit de 18 points pour l’emporter. Mais le dernier quart temps a d’abord été le théâtre d’une bien belle bataille. Avec une pluie de trois points des deux côtés, et deux formations qui ont joué au chat et à la souris au tableau d’affichage. Dès que l’une d’entre elle pensait faire le break, l’adversaire répondait avec un panier important. Sauf qu’à ce petit jeu, les Warriors pouvaient compter sur deux All-Stars en grande forme, Durant et Thompson. Ils ont compilé 78 points à eux deux. Dont 49 pour un KD survolté. C’est d’abord Thompson qui s’est montré décisif dans le quatrième quart en inscrivant 19 de ses 29 points dans les douze dernières minutes. L’arrière a planté cinq paniers primés pour répondre aux nombreux trois points du Magic. Deux de suite après un tir de Mo Bamba. Puis un autre suivant celui d’un excellent Terrence Ross (28 points). Et deux autres, à chaque fois pour redonner l’avantage aux Warriors (102-100 puis 105-104). Durant a ensuite tué le match avec un dernier tir lointain pour mettre son équipe à l’abri dans les dernières secondes (113-109). Ça se voit que les Californiens se portent mieux. Ils ont l’air plus en confiance. Surtout que Stephen Curry va prochainement faire son retour (peut-être dès jeudi). En attendant, ils se sont reposés sur deux très grands joueurs