Alors que le nom du Sénégal avait fortement circulé, l’adversaire coriace qu’affrontera l’Algérie en amicale sera la Tunisie, la deuxième meilleure équipe africaine (26e) au classement FIFA. Le match est prévu pour le 11 juin prochain à Radès (Tunis). Avant cela, le 6 juin, l’équipe nationale aura croisé le fer avec le Mali (57e), une autre équipe à potentiel qui pourrait poser problème.

Par Mohamed Touileb
Après le Djibouti et le duel prévu pour le 03 juin au stade Mustapha Tchaker, La Fédération algérienne de football (FAF) a casé deux autres rendez-vous amicaux pour l’EN. Il s’agit de ceux face au Mali et la Tunisie. Ces deux sparring-partners constituent de véritables tests pour les « Fennecs » qui vont mettre leur série d’invincibilité de 24 rencontres en jeu pour la date FIFA de juin. Alors que nombreuses sélections vont se contenter de deux sorties de préparation après le report du début des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, les « Verts » auront une fenêtre internationale bien chargée avec 3 tests. Sur le plan numérique, cela reste important pour le classement FIFA afin de rester parmi les 5 premières meilleures équipes africaines et recevoir lors de l’éventuel barrage-retour dans les éliminatoires du Mondial en mars prochain.

Trois opportunités pour convaincre Belmadi
Pour rappel, le chemin vers le Qatar devait être entamé au mois de juin avec des explications face au Djibouti à domicile et le Burkina Faso en déplacement. Cependant, la campagne a été perturbée parce que des sélections n’avaient pas de stades homologués et répondant aux critères FIFA. Les Burkinabés en font partie. A partir de là, la Confédération africaine de football (CAF) a préféré faire glisser les dates sur le calendrier afin de permettre aux différentes équipes de s’organiser d’une manière optimale. Bien évidemment, les sélections ne pouvaient pas chômer même si les dates officielles sont tombées à l’eau. Belmadi sait qu’il a toujours des réglages à faire. Et il a voulu exploiter cette opportunité pour essayer d’offrir le maximum de minutes à jouer à ses poulains. En 270 minutes, il peut tester ou re-tester ses joueurs et avoir une idée plus précise sur le commando qu’il aura à disposition lors des qualifications ô combien importantes de la CDM qu’il rêve de jouer avec « El-Khadra ».

La Tunisie invaincue depuis 10 matchs
Si les Mauritaniens semblent être un cran au-dessous des camarades de Baghdad Bounedjah, le Mali et -surtout- la Tunisie constituent un examen sérieux. En octobre dernier, le driver de l’EN avait dit chercher « des matchs difficiles et compliqués car tout simplement, je cherche la progression. J’estime que la progression d’une équipe passe par ce genre de confrontations pour voir comment elle réagit. » Les Tunisiens n’ont pas perdu depuis le 10 septembre 2019 contre la Côte d’Ivoire en amical. Depuis, les Aigles de Carthage ont gardé une superbe constance dans les résultats. Ce qui leur avait permis d’être bien classé dans le ranking FIFA. Au total c’est 7 succès et 3 nuls en 10 rencontres. C’est pour dire que Belmadi et ses protégés peuvent difficilement trouver des homologues plus robustes en Afrique. Surtout que les formations européennes ne sont pas disponibles car concernés par l’EURO qui débutera le 10 juin prochain.