Alors qu’André Onana devrait faire son retour à l’entraînement collectif de l’équipe première ce jeudi, mettant ainsi fin à sa suspension de 9 mois en raison d’un contrôle positif à des produits dopants, le gardien de but camerounais ne serait plus le bienvenu selon une lettre publiée par le F-Side, célèbre groupe d’ultras de l’Ajax Amsterdam, sur son site officiel : «Vous avez été un très bon gardien de but et souvent très important pour nous. Seulement, comme cela a souvent été prouvé dans le passé, un bon joueur n’est pas la même chose qu’une bonne personne. Dans votre cas, c’est indéniable. Avec les actions que vous avez prises, vous avez complètement perdu notre soutien. Lorsque la nouvelle de votre disqualification pour dopage est tombée, il y a eu au départ un sentiment de pitié car nous pensions tous à vous. Avec le recul, nous avons tous eu tort. […] Un grand athlète comme vous, qui sait ce qui figure sur la liste des substances interdites, ne ferait pas une erreur aussi stupide, n’est-ce pas ? Apparemment, vous l’êtes. Votre crédibilité n’est plus un acquis pour nous et, espérons-le, pour vos futurs clubs.»
Le groupe hooligan ajacide va jusqu’à traiter de Judas l’un des membres du Club des Cent, nom donné au groupe rassemblant tous les joueurs ayant disputé 100 rencontres sous les couleurs des Lanciers : «Nous ne pouvions et ne voulions pas le croire. Un joueur qui a vécu tant de bons moments à l’Ajax et qui a été tant soutenu par le club et les fans ne peut pas nous trahir, n’est-ce pas ? Or, c’est le contraire qui est vrai. Après tout, vous avez décidé de ne pas signer et avez planté un couteau dans le dos de l’Ajax et de ses supporters. Non seulement l’Ajax perd une énorme somme d’argent à cause de vous, mais vous ne pouvez plus être pris au sérieux en tant que personne. D’abord vous êtes suspendu pour une plus longue période, puis vous trompez l’Ajax en ne signant pas. Malheureusement, nous devons en conclure que vous êtes un terrible Judas, nous ne pouvons et ne voulons pas vous pardonner.»