En attendant d’amorcer sa campagne africaine en Coupe de la Confédération CAF dans trois jours, l’ES Sétif montre des indices très satisfaisants sur le plan local. Après 4 journées de Ligue 1, l’Entente pointe à la première place avec 10 points décrochés sur 12 potentiels. Le team de l’Est est parti sur d’excellents standards pour espérer disputer le bouclier. Même si le chemin est encore long.

Le calme semble être revenu dans la maison du «Wifak». Sérieusement secoués par une affaire d’arrangements présumés des rencontres du championnat la saison écoulée, les «Ententistes» semblent avoir traversé cet orage sans trop de dégâts. Tout comme Fahd Helfaya, actuel Directeur général, qui est même passé par la case prison avec une détention de plus de deux mois avant d’être libéré car son nom a été directement cité dans la combine.

Une seule défaite en 16 matchs de Ligue 1
Pendant ce temps-là, c’était Azzedine Arab qui gérait les affaires de l’un des teams les plus titrés du pays. Après sa disculpation de Helfaya, qui jouit d’une cote de sympathie assez élevée dans la ville d’Aïn El-Fouara, a pu retrouver la gestion des affaires même si l’ancien bureau avait fait maintes manœuvres pour le couler. Arab et son bureau s’en étaient même désolidarisés lorsque son nom a été cité dans les pratiques scabreuses.
En tout cas, cette secousse ne donne pas l’impression d’avoir cassé quoi que ce soit dans la dynamique des Sétifiens habitués à jouer les premiers rôles au niveau national que ce soit en Coupe d’Algérie, où il co-détiennent le record de consécrations (8) avec l’USM Alger, le MC Alger et le CR Belouizdad, ou en championnat avec 8 sacres.
Pour la saison 2020-2021, les protégés du technicien tunisien Nabil Kouki, qui fait un excellent travail à la barre technique, sont bien partis pour perpétuer la tradition. Leaders de la Ligue 1 au terme des 4 premiers rounds, les coéquipiers d’Amir Karaoui ont clairement l’intention de déloger le CR Belouizdad, champion sortant, de son trône. En championnat, ils ont rendu une copie édifiante lors de leurs 16 dernières sorties avec un bilan de 12 succès, 3 nuls et 1 défaite seulement. C’est juste pour situer la maîtrise.

Serrar, un renfort de taille
Cette excellente entame dans le challenge algérien ne pourrait que motiver l’«Aigle Noir» pour faire un bon résultat et bien commencer sa campagne africaine en Coupe de la Confédération CAF. La formation de Sidi El-Khier sera en appel, mercredi, à N’djamena (Tchad) pour donner la réplique au Renaissance FC local au second tour préliminaire de l’épreuve CAF avec l’intention de ramener un bon résultat avant la seconde manche une semaine plus tard en Algérie.
Somme toute, on ne peut pas douter que l’ESS détienne la recette des bonnes performances. La désignation récente d’Abdelkrim Serrar comme conseiller et porte-parole du club ne pourrait que venir relever cette capacité tant le responsable a beaucoup d’expérience pour ce qui est du management pour emmener un team aux sommets.
C’est ce qu’il avait pu faire à l’USM Alger lors de l’exercice 2018-2019 avec laquelle il avait décroché le titre. La suite de la séquence 2020-2021 nous en dira un peu plus sur l’état de santé d’«El-Kahla». n