La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a affirmé, jeudi dans un communiqué, que ses services « n’appliquent plus la mesure relative à l’autorisation de sortie depuis le 4 juin 2021 », relevant que « toutes les mesures d’entrée à des pays étrangers sont soumises exclusivement à des restrictions prédéfinies par ces Etats ». En réponse à une information relayée par un média national selon laquelle les services de la DGSN auraient interdit à l’aéroport Houari Boumediene « des voyageurs titulaires de visas (C) de voyager à l’étranger sous prétexte qu’ils ne disposaient pas d’autorisation de sortie », la DGSN précise que « ses services n’appliquent plus cette mesure depuis le 4 juin courant ». Après avoir souligné que cette information « est dénuée de toute vérité », la DGSN a expliqué que « toutes les mesures d’entrée aux pays étrangers sont soumises exclusivement à des restrictions prédéfinies par les autorités de ces pays qui confient la mission de leur contrôle et application aux compagnies aériennes internationales ».