Ismail Mokretar, l’élu du parti FLN, a remporté pour  le scrutin partiel de renouvellement du conseil de la nation, le siège de sénateur pour la wilaya de Tipasa avec un score de 223 voix sur les 499 votants, au cours d’une opération qui s’est déroulée dans de bonnes conditions.

La victoire du FLN s’est jouée dans un mouchoir de poche, puisque la différence avec le candidat du RND Djelloul Saidani du RND était de six voix, seulement, (170 voix) alors que ce dernier était pourtant porti favori, selon les pronostics des observateurs locaux. En tout, cinq candidats se sont présentés au scrutin devant les électeurs qui étaient tous présents. En plus des deux représentants favoris du FLN et du RND, il y avait aussi Rebahi Toufik du FNA, Boudjera Rachid candidat indépendant et Restoune Brahim du parti du FNJS (Front National pour la Jeunesse et la solidarité). Les élections indirectes du renouvellement partiel du Conseil de la Nation, qui se sont déroulées dans de bonnes conditions et sans anicroche contrairement au dernier scrutin marqué par un boycott de celui-ci par les élus RND qui contestaient les procurations fournies par certains électeurs dans la circonscription de Tipasa qui avaient présenté cinq candidats parmi les élus locaux. En 2015 également tout s’est joué entre deux postulants représentant le RND et celui du FLN et, ainsi, la tradition relative à l’élection au Sénat dans la wilaya de Tipasa n’a pas dérogé à la règle en cette fin d’année 2018. Elu pour six ans, le nouveau sénateur remplacera Boudjouher Malik, l’ex PAPC élu RND qui est incarcéré à la prison de Koléa pris en flagrant délit de corruption et dont le jugement n’a toujours pas été prononcé. Il faut rappeler que le Conseil de la nation, Chambre haute du Parlement, comprend 144 membres, dont les 2/3, soit 96 membres, sont élus au suffrage universel indirect, parmi les élus des assemblées locales (Assemblées populaires communales et de wilaya) au sein de chaque wilaya alors que le tiers restant, soit 48 membres, est désigné par le président de la République. La dernière élection pour le renouvellement partiel des membres de la Chambre du Sénat s’est déroulée le 29 décembre 2015. Elle s’est soldée par la victoire du RND face à son adversaire de toujours le FLN. n