Les cercueils portant les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire à la colonisation française, rapatriés vendredi à Alger à bord d’un avion militaire des Forces armées en provenance de France, ont été posés au hall du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria.

Lire également l’article de « Reporters »: « L’avion transportant les crânes de résistants algériens à la colonisation française atterrit à l’aéroport Houari Boumediene (photos) »

Les restes mortuaires rapatriés, conservés depuis plus d’un siècle et demi au Musée d’histoire naturelle de Paris, sont ceux de Mohammed Lamjad ben Abdelmalek, dit Chérif Boubeghla, Cheikh Ahmed Bouziane, chef de l’insurrection de Zaatcha, Cherif Bou Amar Ben Kedida, Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui et d’autres de leurs frères, dont un jeune résistant d’à peine 18 ans de la tribu de Beni Menasser, nommé Mohamed Ben Hadj. Enveloppés de l’emblème national, les cercueils ont été posés sur des tréteaux par les élèves officiers de l’Académie militaire de Cherchell, avant de les entourer de gerbes de fleurs. Les cercueils seront exposés au public durant la journée du samedi dans le hall du Palais de la Culture pour un dernier hommage. Ils seront enterrés dimanche au carré des martyrs du cimetière d’El-Alia.