En ce début d’année 2018, les fumeurs ont sans doute remarqué que les prix des produits tabagiques ont augmenté, selon les dispositions de la nouvelle loi de finances. Le paquet de cigarettes « LM » a ainsi augmenté de 20 dinars pour être désormais vendu à 220 dinars, Marlboro est passé de 250 à 270 dinars chez les buralistes, alors que Camel est passé de 230 à 250 dinars.

La hausse des prix du tabac était au programme depuis l’adoption de la LF 2018, entrée en vigueur le 1er janvier.
Cette loi, qui a été publiée hier au Journal Officiel, stipule que la taxe additionnelle sur les produits tabagiques a été fixée à 21 dinars par paquet, bourse ou boîte. Chaque 21 dinars prélevé sera réparti à hauteur de 10 dinars au budget de l’Etat, 6 dinars au profit du Fonds pour les urgences et les activités de soins médicaux, 2 dinars pour le Fonds national de sécurité sociale, 2 dinars pour le Fonds de lutte contre le cancer et 1 dinar pour le Fonds de solidarité nationale. De surcroît, la partie fixe de la Taxe intérieure de consommation (TIC) des différents tabacs a été révisée en hausse.