Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar, a indiqué, jeudi à Alger, que les premiers véhicules Fiat fabriqués en Algérie devraient être disponibles à partir de la fin de l’année 2023.

“A partir de la fin de l’année prochaine (2023), nous pourrons avoir plusieurs modèles de véhicules de la marque Fiat fabriqués en Algérie qui seront disponibles” sur le marché, a-t-il déclaré en marge de la signature de la convention-cadre avec Fiat pour la réalisation d’un projet de production de véhicules touristiques et utilitaires légers à Oran (Ouest d’Algérie).

Le choix de Fiat a été motivé par “l’engagement de cette marque à réaliser un transfert technologique effectif ainsi qu’un taux t’intégration qui s’accorde avec les aspirations du ministère pour bâtir une industrie automobile à la hauteur des objectifs fixés, a expliqué M. Zaghdar.

Le ministre a précisé que les deux parties feront en sorte d’atteindre, d’ici à 5 ans, les taux d’intégration prévus dans cet accord, ajoutant que d’autres négociations seront entreprises dans le domaine de la sous-traitance, tout en offrant la possibilité aux entreprises italiennes de sous-traitance de s’installer en Algérie pour contribuer à augmenter le taux d’intégration des véhicules fabriqués localement.