Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a reçu, hier lundi à Alger, les deux chercheurs internationaux en mathématiques, Cédric Villani et Ngô Bao Châu qui effectuent une visite en Algérie.

Cette audience, qui a eu lieu au siège du ministère, a constitué «une opportunité d’examiner les voies et moyens à même de consolider et promouvoir la coopération dans le domaine de la formation en mathématiques, qui connait un progrès notable», a souligné M. Hadjar dans une déclaration à la presse. «La visite des deux chercheurs en Algérie tend à diffuser la connaissance en milieu universitaire, en premier lieu, à travers la tenue d’une série de conférences et à tirer profit de l’expérience des deux chercheurs qui ont obtenu des prix mondiaux dans le domaine des mathématiques», a-t-il ajouté. Cette visite vise également, poursuit le ministre, à diffuser la connaissance au grand public, «notamment dans le domaine des mathématiques dont les applications rendent de grands services à l’humanité ».
De son côté, le chercheur M. Villani a précisé que sa visite aux différents établissements d’enseignement des mathématiques en Algérie a pour but d’informer «les étudiants et les personnes intéressées des nouveautés survenues dans le domaine de la recherche scientifique spécialisée en mathématiques au niveau international, outre l’examen des défis auxquels est confronté l’enseignement de cette matière, devant le progrès technologique, ainsi que le rôle des mathématiques dans la promotion de l’humanité». M. Ngô Bao Châu s’est félicité, pour sa part, de «l’intérêt» que portent les autorités algériennes à l’enseignement des mathématiques, faisant part, à cet égard, de sa gratitude de l’accueil qui lui a été réservé depuis sa présence en Algérie. Cette audience a été rehaussée par la présence de membres de la famille de Maurice Audin, mathématicien, enseignant à l’université d’Alger et militant de la cause de l’indépendance nationale, assassiné en 1957 par l’armée française.