Des morts, des blessés, des accidents de la route, des axes routiers coupés à la circulation automobile, des régions entières isolées par les chutes de neige, des personnes asphyxiées… tel est le premier bilan des intempéries à travers le pays de ces dernières 24 heures.
Les intempéries ont entraîné beaucoup de dégâts, selon un bilan de la Protection civile. «Trois personnes ont trouvé la mort et des dizaines d’autres ont été blessées dans 3 accidents de la circulation survenus au cours des dernières 24 heures sur le territoire national», ont indiqué, hier, les services de la Protection civile dans un communiqué.
Le retour de la pluie ne fait pas que le bonheur des fellahs. Il fait aussi des victimes et des dégâts. C’est le cas dans les wilayas de Chlef, Djelfa et Tizi Ouzou où les services de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 6 personnes incommodées par l’inhalation de monoxyde de carbone, émanant d’appareils de chauffage de leurs domiciles.
La Protection civile dénombre trois personnes décédées, asphyxiées par le monoxyde de carbone. Il s’agit d’une femme enceinte et de son enfant de 4 ans dans la commune de Hadj Mecheri, dans la wilaya de Laghouat, et une personne décédée
(65 ans) au niveau de la cité Mohamed-Ben Chouhane, dans la wilaya de Djelfa. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile ont effectué, durant la même période, plusieurs interventions pour procéder à l’extinction de 11 incendies urbains, industriels et divers. Ces incendies ont causé le décès d’un bébé dans la wilaya d’Adrar suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation, dans la commune de Boumediène, ainsi que d’une autre personne à Mila suite à un incendie qui s’est déclaré dans des locaux commerciaux à la cité Ferdhoua, commune de Sidi Merouane.
Le mauvais temps persistera jusqu’à jeudi
Un bulletin météo spécial (BMS) prévoit des pluies accompagnées de vents violents sur les wilayas côtières du Centre, de l’Est et de l’Ouest
(Boumerdès, Chlef, Aïn Defla, Tipasa, Alger, Blida et Médéa). Les wilayas de Laghouat et Djelfa, Tiaret, Tissemsilt, Bouira, Tizi Ouzou sont concernées également par ces fortes pluies, avec des cumuls estimés localement à 40 mm durant la période de validité de ce bulletin. Cette situation devrait prévaloir jusqu’à demain, jeudi.
Un appel à la vigilance et au respect des consignes de prévention de base en raison des vents violents qui soufflent sur les régions côtières du pays a été lancé.
Ces consignes sont destinées à éviter les accidents domestiques et de la circulation liés aux conditions climatiques défavorables.<