Les unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran ont mis en échec vendredi, au large des côtes oranaises, plusieurs tentatives d’émigration clandestine de 80 personnes, lors de cinq opérations distinctes, a appris l’APS de ce corps de sécurité. Les garde-côtes d’Oran, en patrouille en mer, ont intercepté, vendredi dans la matinée, lors de cinq opérations distinctes, au nord de Cap Falcon, au large d’Oran, et à Cap Aiguille (Kristel), 80 candidats à l’émigration clandestine dont 5 mineurs et une femme qui ont tenté de rejoindre les côtes espagnoles, a-t-on indiqué de même source. Trois groupes de « harragas » ont été interceptés par les garde-côtes au nord de Cap Falcon et deux autres respectivement au nord du port d’Oran et de Cap aiguille, a ajouté de même source. Les mis en cause ont été remis aux services de la Gendarmerie nationale, après les formalités d’usage.