Le nombre de familles nécessiteuses recensées durant l’année 2018 a diminué de près de moitié par rapport à l’année 2017 qui était de 21 000 vivant dans la précarité, selon la directrice de la DAS. Le nombre de couffins de Ramadhan qui seront distribués a été arrêté à 21 000. Ainsi en plus des 12 000 familles nécessiteuses

, d’autres familles jugées dans le besoin vont également bénéficier des couffins de solidarité. Une enveloppe, d’un montant de 136 millions de dinars dégagée pour cette action, est issue de la contribution des communes avec un montant de 99 millions de dinars, la DAL avec 20 millions de dinars et la DAS avec 17 millions de dinars. Le prix du couffin, porté cette année à 6 170 DA, contient pas moins de 17 produits alimentaires. Des restaurants Errahama seront également ouverts dans certaines localités de la wilaya, a indiqué la directrice de la DAS lors du lancement de la campagne de distribution du couffin du Ramadhan 2018.

Le jardin public du 21-Mai en rénovation

Les travaux d’aménagement et de rénovation du jardin public du 21-Mai ont été lancés. Une fois terminé, le jardin public sera ouvert aux nombreuses familles au niveau de la ville de Boumerdès pour passer des moments de détente, notamment durant le Ramadhan et la saison estivale. Cet espace vert, fortement prisé, a été délaissé et livré à lui-même depuis des années. La nouvelle de sa rénovation et de son ouverture au public a été bien accueillie par les citoyens avides de tels espaces verts pour passer d’agréables moments de détente. Il est à souligner que le chef-lieu de wilaya connaît, ces derniers temps, une appréciable amélioration en matière de cadre de vie avec l’ouverture du front de mer, le jardin de la Victoire, le jardin du Monument, le jardin du centre-ville ainsi que d’autres espaces à l’issue des travaux d’embellissement effectués à travers la ville afin de présenter une image attractive de Boumerdès, une ville de tourisme, d’histoire et de savoir.
Le pont de Ouled Moussa livré le 15 mai

Accusant un retard considérable, le pont de Ouled Omar, dans la commune de Ouled Moussa à l’ouest de Boumerdès, sur l’axe autoroutier de la rocade Boudouaou-Zéralda, sera livré le 15 mai courant. Cette décision a été réitérée au wali lors de sa visite d’inspection effectuée dans la localité de Ouled Moussa. Le premier responsable de l’exécutif n’a pas omis d’insister sur l’obligation de respecter les délais de réalisation des projets. Dans ce cadre, les responsables chargés de la réalisation du pont et de la route à double sens de la rocade Boudouaou-Zéralda, se sont engagés, après avoir levé toutes les contraintes, à achever les travaux dans les délais indiqués. Confronté à de multiples problèmes depuis plus de dix ans, le projet relatif à la réalisation du pont a déjà consommé plus de 500 milliards de centimes. Le glissement du terrain, l’opposition des riverains quant à la réalisation des murs de soutènement de peur de voir leurs habitations effondrées sont les raisons évoquées.
Arrestation de 3 individus pour escroquerie

Les éléments de la Brigade économique et financière de la Sûreté de wilaya viennent de démanteler un réseau spécialisé dans l’escroquerie et l’arnaque, composé de 3 individus dont 1 femme, qui ciblaient des commerçants, a-t-on appris d’un communiqué de la Sûreté de wilaya. Les malfaiteurs se présentaient en tant que responsables d’entreprise industrielle fictive pour effectuer de gros achats et payer avec des chèques sans provisions, a précisé la même source. Ayant soupçonné l’escroquerie, un commerçant d’électroménagers dans la localité de Khemis-El Khechna a alerté les services de sécurité après qu’un homme et une femme se sont présentés pour l’achat d’appareils électroménagers en déposant un chèque d’un montant de 1,5 milliard de centimes. Arrêtés, ces derniers, qui ont dénoncé leur troisième complice, ont été présentés devant le procureur du Tribunal de Rouïba pour répondre de leurs actes répréhensibles.