Les Emirats arabes unis vont allouer 2 milliards de dollars (1,8 milliards d’euros) à la Mauritanie, pays pauvre membre du G5 Sahel engagé dans la lutte anti-djihadistes en Afrique de l’ouest, a rapporté dimanche l’agence de presse officielle émiratie. « Les Emirats arabes unis ont annoncé dimanche l’allocation de 2 milliards de dollars pour financer des projets d’investissement et de développement, ainsi qu’un prêt à taux réduit pour la Mauritanie », a indiqué l’agence WAM. Le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani est en visite officielle dimanche aux Emirats, où il a rencontré le dirigeant de facto, le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane. « (Nous) avons assisté à la signature d’un certain nombre d’accords et de protocoles d’accord entre nos pays », a affirmé sur Twitter le prince Mohammed, évoquant une volonté de « renforcer la coopération étroite ». Selon la Banque mondiale, le PIB de la Mauritanie s’élevait à environ 5,2 milliards de dollars
(4,7 millions d’euros) en 2018.
La visite du chef de l’Etat mauritanien à Abou Dhabi intervient quelques jours après celle du président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, qui avait affirmé sur Twitter l’objectif de « renforcer les liens de coopération entre les deux pays ».