L’impossible n’est pas anglais ? Vraisemblablement, les responsables du football en Angleterre veulent relever un sacré défi. Pour que la Premier League, la Championship, la League One et League Two aillent à leurs termes, il faudra caser 433 rencontres en 56 jours. Deux mois marathoniens en vue pour les sociétaires des 4 paliers professionnels au pays de Sa Majesté.

C’est vers la mi-juin que cette course contre la montre devrait démarrer. L’objectif sera de boucler l’exercice 2019-2020 en l’espace de 8 semaines. Le football en Angleterre, comme ailleurs dans le monde, est à l’arrêt depuis 1 mois. Plus les semaines passent, plus la menace de ne pas mener l’exercice en cours à bout s’accentue. Pas de quoi perturber la FA et la Premier League qui ont, selon le quotidien The Sun, déjà mis un calendrier prévisionnel pour tout boucler.
Dans la programmation, les deux instances projettent de jouer 433 matches en 56 jours en Premier League, Championship, League One et League Two (qui correspondent respectivement à la première, la deuxième, la troisième et la quatrième division). Il faut savoir que les play-offs pour accession et descente y sont inclus pour les divisions inférieures. Ce plan devrait débuter le 13 juin à venir.
Le président de la ligue anglaise de football (FAPL), Rick Parry, a indiqué que lui et les autres planificateurs espèrent « pouvoir reprendre l’entraînement à la mi-mai. Cela nous donnerait suffisamment de temps pour nous préparer », Aussi, Parry aurait également conseillé aux clubs d’ « accorder un vrai temps de repos à leurs joueurs pendant cette période de confinement pour repartir ensuite pied au plancher.» Cela veut certainement dire que les vacances estivales seront raccourcies afin de pouvoir reprendre la saison 2020-2021 le plus tôt possible.

Bonne nouvelle pour Liverpool et Benrahma
Aussi, ce qu’il faut savoir c’est que cette reprise devrait se faire sans le public. « Ces matchs devraient se jouer à huis clos. Cependant, les dates de reprise de l’entraînement mais aussi des rencontres officielles devront être totalement approuvées par le gouvernement et les autorités sanitaires compétentes », préconise le patron de la PL. Ce qui veut dire que ce concept reste grandement tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique au Royaume. Pas de certitudes sur son application.
Néanmoins, les dispositions sont là pour tenter de sauver les meubles et terminer l’opus 2019-2020. Au-delà des pertes financières qui seront énormes dans le cas où la saison ne va pas au bout, il y a cette question récurrente sur le fait de consacrer Liverpool ou pas. A neuf journées de la fin, les Reds comptent 25 points d’avance sur Manchester City leur dauphin. Aussi, il y a l’Algérien Saïd Benrahma qui est dans le coup pour la montée avec Brentford. Le Fennec et les « Bees » sont 4es de la Championship (D2). Ils font partie des 4 équipes classées de la 3e à la 6e places concernées par les play-offs. n