Le Sénégal s’offre la deuxième qualification au second tour de la Coupe du Monde. Les «Lions de la Téranga» ont admirablement assumé leur statut de champions d’Afrique en validant le ticket pour les 1/8 de finale du Mondial-2022 qui se joue au Qatar. C’était grâce au succès solide contre l’Equateur (1-2) dans le groupe «A» qui leur offre la 2e place (6 points) derrière les Pays-Bas (7 points) vainqueurs du Qatar (2-0) dans l’autre match.

Par Mohamed Touileb
Sans leur leader Sadio Mané, qui a dû déclarer forfait pour le tournoi, les Sénégalais ont pu redresser la barre après une mauvaise entame de la compétition. Défaits 2 buts à 0 par les Pays-Bas lors du premier match, les protégés d’Aliou Cissé, ont signé deux succès de suite qui garantissent leur présence dans le top 16 de la CDM-2022.
Vingt ans après
En 2018, les Sénégalais se trouvaient dans le même cas de figure en Russie. Ils avaient besoin d’un nul pour passer mais ils avaient été trop dans les calculs. Le coach a retenu la leçon et avait indiqué qu’«on la gère bien, cette pression. Les joueurs ont travaillé durant des années pour arriver à ce niveau-là. On sait que gagner nous donnera l’opportunité de poursuivre cette aventure. Perdre nous forcerait à rentrer à la maison. Or, on n’a pas envie d’y penser. Le scénario est clair, notamment par rapport à la Coupe du monde 2018 où on savait qu’un point pouvait suffire à se qualifier, avec des calculs à côté. Tandis que là, les choses sont limpides».
Vingt ans après avoir vu les coéquipiers de Khalilou Fadiga et El-hadji Diouf, ceux de Kalidou Koulibaly ont signé un nouvel exploit. Et c’était dans un match très tendu qui allait se jouer sur des détails. Le Sénégal a pris la partie par le bon bout en décantant la situation grâce à Ismaïla Sarr (44’) sur penalty.

10e qualification africaine
Les Equatoriens sont revenus dans la partie sur une tête de Moisés Caicedo (67’). A ce moment-là, les vainqueurs de la CAN-2021 étaient éliminés. Mais cela n’a duré que 3 petites minutes puisque le capitaine et leader Kalidou Koulibaly a remis les siens devant en profitant du 2e ballon sur un coup franc frappé par Idrissa Gueye qui manquera le prochain match pour cumul de cartons.
«Je suis issu d’un pays où l’on n’aime pas la défaite, où on veut toujours gagner. Bien sûr que le fait de ne pas passer, ce serait quelque chose de difficile à digérer… Mais ce qui compte est de faire le nécessaire pour se donner les possibilités de gagner», avait annoncé le sélectionneur Cissé. Ses protégés ont reçu le message et ont prolongé l’aventure. Ça sera la 10e présence de l’Afrique en huitième de l’Afrique après le Maroc (1986), le Cameroun (1990), le Nigéria (1994, 1998 et 2014), le Ghana (2006 et 2010), l’Algérie (2014) et le Sénégal (2002). Désormais, il reste à savoir si Mendy & cie pourront égaler la performance de la génération 2022 qui avait disputé les quarts de finale.

Programme du jour :
Groupe D :
Tunisie – France (16h00)
Australie – Danemark (16h00)
Groupe C :
Pologne – Argentine (20h00)
Arabie saoudite – Mexique (20h00)