En cette période de crise sanitaire, marquée par des mesures de restriction du mouvement de la population et autres dispositifs tout aussi contraignants pour nombre de commerces de proximité, à aucun moment l’activité des boulangeries du pays n’a baissé assumant leur rôle de commerce vital pour les consommateurs.
En effet, les artisans boulangers ont même redoublé d’effort. Cela a été rendu possible suite à la décision du ministère du Commerce d’assurer l’approvisionnement en quantité de farine et de semoule suffisante aux boulangeries de l’ensemble du territoire national. C’est d’ailleurs ce que nous a confirmé Youcef Khalafat, président de la Fédération des artisans boulangers.
Ce dernier, contacté hier par Reporters, nous a révélé que les boulangeries n’ont jusqu’ici pas enregistré de réduction des volumes nécessaires pour répondre à la demande de leurs clientèles. «Pas seulement, il leur a même été accordé la priorité au niveau de leur point d’approvisionnement en farine et semoule. C’est d’ailleurs ce qui a permis à certains artisans d’augmenter leur production au quotidien. Et du coup de rassurer les clients de la disponibilité du pain même à des heures inhabituelles, c’est-à-dire dans l’après-midi», nous a indiqué notre locuteur. Le président de ladite fédération nous a également fait part, selon les échos qui lui sont parvenus, que les artisans se sont montrés très mobilisés afin de répondre à la demande de leur clientèle qui, « depuis l’entrée en vigueur du dispositif du confinement, a augmenté le nombre de pains à acheter au quotidien ». Concernant cette recrudescence de la demande en pain, il nous a expliqué que les artisans boulangers se sont vite adaptés à cette nouvelle donne car « disposant de farine et de semoule en quantité suffisante pour doubler leur fournée », nous a-t-il précisé. Ce dernier nous a également fait part qu’un nombre très infime de boulangeries qui ont baissé rideau en cette période de crise sanitaire, expliquant que cela est dû surtout au fait que les ouvriers ont déserté leur lieu de travail préférant ne pas se déplacer notamment pour ceux qui habitent loin de leur de travail. Et de rassurer enfin que les cas de fermeture sont très rares.