Pour ce qui est des autres distinctions décernées lors de cette cérémonie, Denis Onyango a remporté le trophée du Meilleur joueur africain basé en Afrique.

Le joueur ougandais de la formation de Mamelodi Sundowns a eu 252 points, devançant au passage Billiat Khama (228) et Kalaba Rainford (206).

Iheanacho, Talent le plus prometteur, Iwobi, jeune joueur de l’année
Naby Kéita devra encore patienter pour être couronné par la CAF. En course pour le prix de l’espoir de l’année 2016, il a été devancé par Iheanacho. Cinq joueurs étaient en compétition pour cette dernière récompense. Naby Kéita, seul guinéen présent parmi les nominés, et le Congolais Meschak Elia ont terminé derrière le Nigérian Kelechi Iheanacho qui a été l’heureux lauréat. Le jeune joueur de Manchester avait réussi une très belle année 2016 en parvenant à inscrire 12 buts avec les Citizens toutes compétitions confondues. Pour sa part, l’autre joueur nigérian, Alex Iwobi, a été sacré «jeune joueur de l’année».

Le Sud-Africain Pitso Mosimane nommé meilleur entraîneur de l’année
Le Sud-Africain Pitso Mosimane nommé meilleur entraîneur de l’année à Lagos au Nigéria, lors de la cérémonie de nomination du Ballo d’or africain de l’année. Ce milieu de terrain est sélectionné en équipe d’Afrique du Sud à quatre reprises, lors de qualifications pour la Couped’Afrique des nations. Après sa carrière de joueur, il poursuit une carrière d’entraîneur au Supersport United, à partir de 2001. En 2006, il est sélectionneur par intérim de l’équipe d’Afrique du Sud1, avant de devenir l’adjoint du Brésilien Carlos Alberto Parreira de 2006 à 2010. Il est ensuite désigné par la Fédération d’Afrique du Sud de football pour prendre la tête de la sélection après la Coupe du monde en Afrique du Sud. Fin novembre 2012, il est nommé entraineur de Mamelodi Sundowns3, qu’il mène à deux titres de champion d’Afrique du Sud et à une victoire en Ligue des champions.

Oshoala, joueuse de l’année
Dans la catégorie de joueuses de l’année, c’est la Nigériane d’Arsenal Oshoala Asisat qui a remporté ce trophée. Il faut dire qu’elle a amplement mérité ce trophée puisqu’elle avait mené le Nigeria à remporter la Coupe d’Afrique du football féminin.

 

Gassama, meilleur arbitre africain 2016, Mamelodi Sundowns, club de l’année
Le Gambien, Bakary Papa Gassama a remporté le trophée du Meilleur arbitre africain de l’année 2016. Tandis que le club Mamelodi Sundowns a été sacré club de l’année en Afrique.