Les autorités marocaines ont violement réprimé, vendredi à Fès, des manifestants rassemblés devant la mosquée « El Imam Malem » pour dénoncer la normalisation des relations avec l’entité sioniste, selon des médias locaux. Cette manifestation, à laquelle ont participé plusieurs fidèles après la prière du vendredi, intervient en réponse à l’annonce officielle de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, précise-t-on de même source. Selon plusieurs médias locaux, « les autorités marocaines se sont attaquées à des fidèles pacifiques et les ont fait sortir de force de la mosquée, faisant plusieurs blessés ». Les autorités marocaines ont saisi également des banderoles et des pancartes brandis par des fidèles portant des messages de solidarité avec le peuple palestinien, d’après les mêmes sources.