Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication français, l’Association des Centres culturels de Rencontre (ACCR) coordonne le programme de résidence «Odyssée», qui s’adresse à des artistes, chercheurs, professionnels de la culture, qui ne résident pas en France et qui souhaitent développer des projets au sein des Centres culturels de rencontre français.

«Depuis 2003, plus de 500 artistes et professionnels de la culture représentant 73 nationalités différents ont bénéficié de ce programme, dans des domaines aussi variés que la musique, l’architecture, l’artisanat, les arts plastiques, l’écriture théâtrale ou encore le cinéma d’animation, la photographie, le journalisme…», peut-on lire dans le communiqué relatif à l’appel à projets à ce programme de résidence Odyssée. Cet appel à projets 2018 est ouvert jusqu’au 13 décembre 2017, et s’adresse à des artistes, chercheurs et professionnels de la culture de tous les pays autres que la France, et prioritairement à l’Algérie, l’Afghanistan, l’Egypte, l’Irak, l’Iran, le Liban, le Maroc, la Palestine, la Tunisie, le Mexique, la Colombie, le Brésil, l’Argentine, le Costa Rica, Haïti, Cuba, le Bénin, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, l’Afrique du Sud, le Cambodge, le Laos et le Vietnam. Les candidatures doivent comprendre un curriculum vitae du candidat, le projet qu’il se propose de réaliser pendant la résidence, une lettre de motivation, une lettre de recommandation, la preuve de domiciliation (facture d’électricité, facture de téléphone, etc.), et la photocopie du passeport ou de la carte d’identité. «Les candidats sélectionnés se voient attribuer une bourse d’entretien de 1 200 euros par mois et les frais de voyage leurs sont remboursés à hauteur d’une somme établie en fonction du pays d’origine. Ils sont logés et nourris à titre gracieux dans le CCR qu’ils ont choisi. Ils bénéficient aussi, chaque fois que cela est possible, d’une mise à disposition de moyens techniques pour la réalisation de leur projet de résidence. Les bourses de résidence sont normalement octroyées pour une durée de 1 à 6 mois», explique-t-on sur le communiqué.
En outre, la commission des bourses se réunira en janvier 2018, et les réponses aux candidats sont prévues pour le mois de février 2018. Pour plus d’informations, contacter : i.martorell@accr-europe.org. R. C.