Dans le football, il est important d’avoir un représentant qui connaît les rouages. Pour ce qui est de cet aspect-là, Faouzi Ghoulam n’a pas vraiment du souci à se faire. S’il a pu grignoter quelques minutes avec le Naples SSC depuis que Gennaro Gattuso a pris les rênes de la barre technique, l’Algérien pourrait bien quitter la « Serie A » pour la Premier League. Wolverhampton semble être une piste d’atterrissage sérieuse pour le latéral gauche. D’autant plus que son agent, Jorge Mendes, a placé plusieurs joueurs dans ce club à forte présence portugaise.

Mardi soir, les « Wolves » ont été sortis en quarts de finale de la Ligue Europa par le FC Séville (0-1). Défaite qui a mis un terme à une saison plutôt bien aboutie pour les poulains de Nuno Espirito Santo qui a fasciné l’Angleterre avec son jeu très attractif. L’ancien entraîneur du FC Porto, qui a eu Yacine Brahimi sous ses ordres par le passé, a laissé entendre qu’il voulait renforcer ses troupes pour l’exercice à venir. « Il est temps de réfléchir et d’analyser. Si vous regardez l’équipe qui a commencé le match, c’est la même chose, la même chose que la première saison », a-t-il déclaré en conférence d’après-match.
En décrypté, l’entraîneur en chef veut dire à la direction qu’il a besoin d’acheter cet été afin d’avoir des choix plus vastes dans les différents compartiments. Et quand on veut enrôler en urgence, on a besoin de recrues expérimentées avec un temps d’adaptation éventuellement court afin qu’elles soient le plus rapidement possible. « Nous avons commis des erreurs que nous ne pouvons pas répéter. Nous avons besoin d’acteurs qui peuvent nous rendre plus forts. Aucun doute là-dessus », note Espirito Santo.
Profil intéressant
Quand on voit comment le but Sévillan est arrivé, on peut clairement constater qu’il est venu du côté gauche. Flanc par lequel les différentes attaques andalouses provenaient. Ruben Vinagre, l’arrière-gauche, ne s’est pas vraiment montré à son avantage. Il est clair que dans le 3-5-2 que privilégie le driver portugais il faut avoir du coffre et un sens tactique aigu. Des qualités qu’un Ghoulam en forme renferme certainement.
En plus de l’aspect purement footballistique, le fait d’être enregistré dans une agence (Gestifute) chapeautée par un manager qui a tissé un réseau vaste dans ce team repris par les Chinois peut s’avérer avantageux. Mendes, patron de Gestifute, est même devenu une sorte de conseiller qui assure la signature de certaines pépites qu’il a sous sa coupe managériale. Ce « poids » pourrait faire pencher la balance pour une arrivée potentielle du Dz chez le 7e de la Premier League 2019-2020.
Âgé de 29 ans et lié par un contrat qui court jusqu’à juin 2022 avec les Napolitains, l’ex-Stéphanois a une valeur marchande de 9.5 millions d’euros. Une mise qui ne sera pas conséquente pour les « Wolves » qui peuvent tenter le coup et engager un latéral solide défensivement et très actif sur le plan offensif. Tout ce qui est demandé dans le championnat anglais. Reste à savoir si l’état de son genou ne sera pas préjudiciable dans la visite médicale. Même pour cela, Mendes pourrait « faciliter » le protocole. Les voyants pour voir le Napolitain rejoindre la Premier League sont au vert. Affaire à suivre. n