L’équipe nationale a complètement raté sa CAN-2021 au Cameroun. Au moment de sortir du premier tour, les 4 autres équipes du Top 5 et d’autres du Top 10 africain ont poursuivi l’aventure. Et c’est fort logiquement qu’elles ont pu grappiller plus de points au moment où l’Algérie en a perdus. Après l’épreuve continentale, l’EN est passée de la 3e place africaine à la 7e avec une perte de 15 rangs dans le classement général de la FIFA. La chute est significative.

Par Mohamed Touileb
Un ratage et c’est le patatras. L’équipe nationale perd 14 places dans la hiérarchie FIFA. Ainsi, Elle passe de la 29e à la 43e place sur le plan mondial. Cette dégringolade était inévitable compte tenu de la mauvaise campagne à la CAN-2021 abritée par le Cameroun (09 janvier – 06 février) avec l’élimination dès le premier tour avec une récolte famélique de 1 point sur 9 éventuels à l’issue du tour d’écrémage.

55,58 points perdus
La contreperformance est d’autant plus préjudiciable car les mauvais résultats ont été concédés contre des adversaires mal-classés dans l’ordre mondial. Un nul et une défaite contre la Sierra Leone (0-0) et la Guinée équatoriale (0-1), logés toutes les deux au-delà du top 100, conjugués à cette lourde défaite (3-1) face à la Côte d’Ivoire rendent le préjudice de points énorme. Au total, les « Verts » perdent pas moins de 55.58 points. Cela représente le préjudice le plus élevé dans les équipes du Top 10 africain après le challenge majeur du continent. Clairement, l’échec camerounais était cuisant. Et il a eu des répercussions désastreuses et hautement considérables sur le classement de Riyad Mahrez & cie dans la hiérarchie mondiale. Cela est aussi incarné par le passage de la 3e à la 7e place en Afrique. Le Nigeria (32e), l’Égypte (34e) et le Cameroun (38e) nous sont passés devant. Même le Mali (48e) nous talonne désormais de près avec 1,446.47 points contre 1,460.93 points pour les protégés les « Guerriers du Désert ».
Ce recul aurait pu porter un gros préjudice. Fort heureusement, le tirage au sort pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 a considéré le classement FIFA de novembre 2021. Lors de ladite période, l’EN était dans le Top 5 de la CAF et bénéficiait du statut de tête de série pour pouvoir recevoir au match retour.

Après la remontée, le coup de mou
Pour rappel, les « Fennecs » auront le Cameroun au menu pour la double-confrontation. Le match «aller» est programmé pour le 24 mars au stade de Japoma, où les protégés de Djamel Belmadi n’ont gagné aucune de leurs trois sorties à la CAN-2021, si l’on considère les récentes informations. Quant à la manche «retour», elle se jouera le 29 du même moi au stade Mustapha Tchaker (Blida). Par ailleurs, on peut noter qu’au moment d’être reprise par Belmadi, la sélection algérienne occupait la 66e place. En 3 ans, Raïs M’Bolhi et ses compatriotes ont réussi à redresser la barre jusqu’à atteindre la 29e marche en décembre dernier au prix d’une série d’invincibilité de 33 matchs à l’époque. Une chaîne brisée à 35 rencontres sans défaite par la Guinée équatoriale durant la CAN-2021.