A dix mois de la CAN-2022 U23 qui se tiendra au Maroc en juin prochain, l’équipe nationale de la catégorie ne semble pas vraiment prête. Et ce n’est pas les résultats aux Jeux de la Solidarité Islamiques 2022 qui vont dissiper les inquiétudes autour de nos « espoirs». Surtout avec l’ambition d’aller chercher une qualification aux Olympiades 2024 à Paris (France).

Par Mohamed Touileb
Eliminés dès le premier tour du Tournoi Maurice Revello 2022 joué entre mai et juin écoulé, l’EN U23 n’a manifestement pas progressé depuis. A l’époque, le sélectionneur Noureddine Ould Ali avait justifiat qu’« on est dans une période d’apprentissage pour trouver et former la meilleure équipe des U23 à l’avenir. Parfois on échoue, parfois, on réussit. C’est le football et le prix de l’apprentissage pour cette génération. Après ça reste qu’un tournoi amical et il faut en tirer de leçons».
Bilan inquiétant
Deux mois plus tard, on n’a pas l’impression que les camarades de Bekkouche ont connu une amélioration sur le plan de la performance. Sinon, comment expliquer ce parcours très moyen lors du tournoi de football des Jeux de la Solidarité Islamique Konya 2022 (Turquie). Après avoir terminé deuxième du premier tour, les Dz ont rallié les demies avant de se faire sortir par l’Arabie saoudite (défaite 2-1).
Alors qu’ils pouvaient au moins décrocher le bronze et se consoler, Belkheir & cie n’ont pas pu se défaire de l’Azerbaïdjan dans la petite finale hier après-midi. N’ayant pas pu se départager, Algériens et Azéris ont dû passer par la série fatidique des tirs au but pour une défaite 4 buts à 3 des nôtres dans cet exercice.
Sur l’ensemble, la copie reste inquiétante. Si l’on enlève le succès sur tapis vert après le fort du Cameroun (pas arrivé à temps en Turquie), Nos jeunots n’ont pas remporté la moindre rencontre sur le rectangle de vérité. En effet, ils ont fait un match nul face au Sénégal (1-1) lors de la seconde journée du premier tour avant de signer le même score contre la Turquie. Pour ce qui est des deux résultats de la phase à élimination directe, ils sont cités plus haut.

La CAN, ce n’est pas gagné d’avance
Au total, c’est 3 buts marqués dans le jeu et 4 encaissés. Tout indique que cette sélection devra beaucoup travailler afin d’être prête à en découdre lors de la CAN-U23 sur les terres marocaines. D’ailleurs, il faudra passer par les qualifications à ce rendez-vous. Exemptée du 1er tour des éliminatoires, l’Algérie entrera en lice dès le 2ème tour (aller/retour) prévu entre 21 – 23 octobre 2022 et 28 – 30 octobre 2022.
Passé cet écrémage, il y aura le 3e tour (aller/retour) programmé du 20 au 28 mars 2023. Le tirage au sort pour ces « qualifiers» se tiendra demain au Caire (Egypte). Les trois meilleures équipes de la CAN-2023 valideront leur présence aux Jeux Olympiques 2024 de Paris. La 3e qualification de l’histoire pour l’Algérie aux Olympiades après Moscou 1980 et Rio 2016 parait très difficile à aller chercher compte tenu du rendement actuel. Mais, sait-on jamais… <