Une seule participation sur les 9 dernières éditions de la Coupe d’Afrique des nations U20, c’est le maigre bilan de l’équipe nationale de la catégorie qui s’est rendue, samedi dernier, en Tunisie avec l’objectif de briser cette malédiction. Pour cela, il faudra terminer dans les deux premiers du tournoi de l’UNAF2020 (15 – 27 décembre) qui verra la participation des Tunisiens, Marocains et Libyens alors que les Égyptiens ont été obligés de déclarer forfait à cause d’une contamination massive à la COVID-19. Les quatre adversaires s’affrontent en round robin. L’Algérie débutera l’épreuve en donnant la réplique au pays hôte cet après-midi (14h) à Rades (Tunis).

La mission s’annonce compliquée. Et elle dépendra grandement de comment les poulains de Saber Bensemaïni amorceront leur campagne régionale quand ils croiseront le fer avec les juniors tunisiens. Un derby maghrébin qui est déjà décisif pour la suite de l’aventure.
C’est simple. Il y aura 09 points en jeu. Et les deux sélections qui en récolteront le plus auront des places pour la Coupe d’Afrique des nations U20 qui se tiendra en Mauritanie entre le 14 février et le 14 mars 2021.
Important de bien commencer
L’opposition avec les Tunisiens et son résultat donneront une idée concrète sur le potentiel réel des « Fennecs » qui ont fait le voyage avec 29 éléments sur les 30 convoqués pour ce rendez-vous fatidique. En effet, l’attaquant Hussayn Touati a dû renoncer à disputer la compétition en raison d’une blessure.
En tout cas, ses compatriotes ont préparé cette épreuve en disputant des rencontres amicales face à des clubs de la Ligue 1 « seniors » et « espoirs » afin de parfaire les automatismes d’une équipe formée dans la précipitation.
Malgré cela, le driver Bensemaïni a noté qu’« on a repris le travail le 25 décembre dernier avec un groupe de 39 éléments. On a essayé de corriger les lacunes et parfaire les automatismes » en indiquant que « maintenant, il faudra réussir ce tournoi afin de se qualifier à la CAN ». C’était son appréciation samedi à l’aéroport International Houari Boumediene avant d’embarquer dans l’avion.

La COVID-19 provoque le forfait de l’Egypte
Après ce duel avec les « Aiglons de Carthage », les coéquipiers de Massinissa Oufella, l’un des 7 binationaux retenus et qui évolue au Paris Saint-Germain, enchaîneront avec le Maroc (18 décembre), la Libye (21 décembre). Quant au dernier match qui devait les mettre aux prises avec l’Egypte le 24 décembre, il est annulé parce que les Egyptiens, qui ont recensé 18 contaminations par le Coronavirus, ne prendront pas part à l’épreuve.
In fine, il est utile de noter que 4 sélections sont déjà certaines d’animer le rendez-vous continental. Il s’agit de l’Ouganda, la Tanzanie et la Gambie ainsi que la Mauritanie, pays hôte. La défection de l’Egypte, qui faisait office de sérieux favori, accroît les chances des Dz d’accrocher la CAN qu’ils n’ont pas disputée depuis l’édition 2013 sur nos terres avec une élimination dès le premier tour. Il reste l’épreuve du terrain avec les Tunisiens et les Marocains qui présentent du potentiel. n

Programme de l’EN U20 dans le tournoi
de l’UNAF2020

Aujourd’hui :
Tunisie – Algérie (14h)
Le 18 décembre :
Algérie – Maroc (14h)
24 décembre :
Libye – Algérie (14h)