Défaite pour la deuxième fois de suite dans le Championnat du Monde de handball 2021 lundi face au Portugal (26-19), l’équipe nationale entame, cet après-midi, la deuxième partie du tournoi abrité par l’Egypte (13 – 31 janvier). Pour le tour principal, l’EN se retrouve dans le groupe III dans lequel elle disputera 3 rencontres contre les qualifiés de la poule « E ». Cela commencera par un symbolique France – Algérie avant de jouer la Norvège et la Suisse.

Les chances de pouvoir renverser les « Experts » sont minimes. Face aux médaillés de bronze de la dernière édition disputée en 2019, les troisièmes de la CAN-2020 devront jouer un handball d’un autre niveau que celui affiché lors des trois premières sorties pour espérer tenir tête. Ce qui serait peu envisageable car les carences affichées par le Sept National sont innombrables et difficiles à combler en une période aussi restreinte.

Adversité d’un calibre supérieur
Malgré cela, Alain Portes, sélectionneur des « Verts », a estimé, au sortir du duel face aux Portugais, qu’« on est dans le rythme et les joueurs progressent par rapport aux derniers matchs.» Si la courbe d’évolution dans le rendement est exponentielle, il faut noter aussi que le calibre de l’adversité augmente lui aussi car il s’agit d’animer le Tour Principal regroupant les 24 meilleures nations toujours en lice.
Certes, les Français ne sont pas aussi injouables que les dernières années car ils ont perdu beaucoup de joueurs d’expériences sur le chemin. Mais la reconstruction de la sélection tricolore va bon-train quand on passe au crible les résultats réalisés par Luc Abalo, un des survivants de l’ère des Experts, et consorts qui ont fait un carton plein dans un quatuor qui regroupait la Norvège, l’Autriche et la Suisse, surprise de l’épreuve.

8 demies sur 10 dernières éditions
En effet, suite au forfait des Etats-Unis (COVID-19), les Helvétiques ont débarqué le jour même de leur premier match pour battre les Autrichiens (28-25) avant de s’incliner contre les Norvégiens (31-26) et les Français (25-24).
Le motif d’espoir est que les Suisses ont pu secouer les Français lundi pour rappeler que ces derniers peuvent être fébriles par moments. N’empêche, les « Bleus » ont l’expérience de ces grands rendez-vous puisqu’ils ont atteint le dernier carré 8 fois sur les 10 dernières participations en raflant 5 titres de Champion du Monde et 3 médailles de bronze. C’est pour dire que l’écart de classes sur le papier reste très (très) conséquent par rapport à « El-Khadra » qui n’a jamais passé le cap des 1/8 de finale. C’était lors des séquences 1995, 1999 et 2001.

Des antécédents défavorables
D’ailleurs en 1995 et 2001, ils ont affronté l’EDF s’inclinant sur les deux matchs 23-21 et 23-13 respectivement. Quant à la dernière confrontation, elle s’était tenue lors du Mondial qatari il y a 6 ans pour un autre revers 26-32 dans une compétition que les Français ont remportée alors que les Algériens ont terminé dernier de la classe réalisant le pire résultat à ce niveau. Pour le bilan global des oppositions, il faut savoir que les nôtres ont perdu à 17 reprises pour 3 victoires et 2 nuls en marquant 413 réalisations et concédant 476 buts. Les trois fois où l’Algérie s’était imposée était dans des tournois de seconde zone. Une fois lors de la Tournée en Afrique du Nord en 1975 et deux fois à l’occasion des Jeux Méditerranéens en 1983 et 1987 (finale). In fine, il faut noter qu’avec le nouveau mode de compétition, l’Algérie amorce le « Main Round » avec un compteur vide tout comme la Suisse car leur seule victoire acquise était face à l’Autriche et le Maroc éliminés. Les unités rapportées ne sont pas cumulables. Pour leur part, la France et le Portugal, qui ont fait un sans-faute, partent avec un +4 et sont suivis de l’Islande et la Norvège (2 points). Somme toute, Berkous et consorts doivent gagner leurs 3 rencontres pour espérer prolonger l’aventure. Une éventualité qui converge vers le nul.

Programme de l’Algérie pour le Tour Principal :
Aujourd’hui :
France – Algérie (15h30)
Vendredi :
Norvège – Algérie (15h30)
Dimanche :
Algérie – Suisse (20h30)