Samedi, le Cameroun a pu sauver sa CAN-2021 en arrachant la médaille de bronze et la 3e place au Burkina Faso (3-3/5 t.a.b 3). S’ils ont su trouver des ressources mentales pour refaire un retard de 3 buts, les Camerounais ont aussi montré beaucoup de fébrilité dans le jeu ne comptant que sur des individualités pour revenir dans la partie.

Par Mohamed Touileb
Certes, quand ils étaient menés 3 buts à 0 à 20 minutes de la fin, on voyait mal comment les protégés d’Antonio Conceiçao pouvaient renverser leur adversaire du jour. Mais un but de Stéphane Bahoken (71’) et un doublé de Vincent Aboubakar (85’ et 87’) ont permis à la sélection du pays hôte de recoller et s’offrir la victoire aux tirs au but.

Défense friable, attaque dépendante
Pour ceux qui veulent voir la moitié pleine du verre, ils se focaliseront sur cette « remontada ». Toutefois, il y a aussi la moitié vide qui veut que ces Camerounais présentent des faiblesses exploitables. Notamment sur le plan défensif avec 7 buts encaissés en autant de sorties dans le tournoi continentale dont trois rien que face aux « Etalons ».
Pour compenser cette perméabilité, les « Lions Indomptables » ont pu compter sur la doublette Toko Ekambi (5 réalisations) – Aboubakar (8 réalisations) qui aura marqué 13 des 14 buts de l’équipe dans cette compétition. Il y a une forme de dépendance avec la possibilité de neutraliser le danger pour la défense de l’équipe nationale qui sait d’où la menace peut venir. Aussi, on peut relever que l’activité incessante des deux latéraux peut laisser des espaces dans le repli défensif. Ce que les « Verts » pourraient exploiter lors de la double-confrontation. La première sortie au Cameroun est prévue pour le 24 mars prochain. C’est, en tout cas, ce que Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), a laissé entendre en s’adressant à l’équipe après la victoire contre les Burkinabés.

Eto’o veut la qualif’
« Nous avons deux matchs importants, à commencer par celui du 24 mars. J’appelle les joueurs à anticiper, vous aller jouer contre l’une des meilleures équipe d’Afrique, mais vous avez prouvez que vous pouvez être meilleurs quand vous voulez. On a tous besoin de vous, repartez rapidement dans vos clubs pour qu’on n’aura pas de problèmes. Nous avons une Coupe du monde devant nous », a lâché l’ancien avant-centre de l’Inter Milan et du FC Barcelone. Dans un premier temps, c’est la date du 23 mars qui avait fuité. Mais il s’est avéré qu’elle n’est pas conforme aux exigences de la FIFA qui assure un repos de 48 heures au minimum pour l’équipe qui se déplace pour des vols longue distance. Etant donné que la date FIFA débute le 21 mars, les « Verts » ne pouvaient pas être au Cameroun le même jour pour jouer deux jours plus tard.
Quant au match ‘’retour‘’, il est prévu cinq jours plus tard au stade Mustapha Tchaker (Blida). Même s’ils ont été éliminés par l’Egypte en demi-finale après la série des tirs au but, il faut savoir que les Camerounais sont invaincus sur leur terre depuis 2004. Cela reste leur point fort. Mais les Egyptiens et les Burkinabés ont bien montré que les Camerounais ne sont pas infaillibles.