Par Mohamed Touileb
Mardi, l’équipe nationale n’a pas pu trouver le chemin des filets. Et c’est un fait peu commun pour les «Verts», qui ont marqué au moins une fois sur leur 34 sorties ayant précédé cette explication face aux Sierra-Léonais. Cette stérilité soudaine n’était pas sans conséquence puisqu’elle a coûté deux précieuses unités. Et on ne peut pas dire qu’elle ne nous pendait pas au nez, compte tenu des récentes données. Beaucoup trop d’occasions non concrétisées. On pense notamment à ce but tout fait (51’) que Yacine Brahimi a lamentablement raté. Ensuite, il y a eu d’autres opportunités mal négociées comme cette reprise de Benrahma (83’) ou le tir de Bensebaini (90’+1) dans un angle fermé, sans oublier la tête de Baghdad Bounedjah (90’+3) mal catapultée. Bref, l’EN aurait pu marquer comme elle l’a toujours fait sous la coupe de Belmadi en 36 rencontres sur les 38 qu’il a dirigées. Mais rien de tout cela ne s’est passé. Et on ne peut pas dire qu’il n’y avait pas de signaux qui poussaient à craindre le surgissement de cette «infertilité». Fort heureusement, contrairement à la première fois où les «Fennecs» n’ont pas pu scorer, ils ont pu «sauver» une unité étant donné que la défense n’a pas plié.

Kamara a stoppé la machine à marquer
Ainsi, il faut remonter au 16 octobre 2018 pour trouver les traces d’un match où l’EN n’est pas parvenue à scorer. Et ça lui avait coûté les points de la rencontre contre le Bénin à Cotonou (défaite 1-0 en octobre 2018). Depuis, les Fennecs ont marqué au moins une fois dans chacun de ses 34 tests qui ont suivi. Cela a joué un rôle prépondérant pour enregistrer la série de 35 matchs sans défaite qui reste en cours. Cette stérilité était à craindre tant Baghdad Bounedjah semblait en perte de vitesse ces derniers temps alors qu’Islam Slimani est plus efficace quand il est incorporé en cours de match. Toutefois, ce mardi, on ne peut pas dire qu’«El-Khadra» ne s’est pas procurée d’occasions pour faire sauter le verrou adverse. C’est plus la finition qui n’était pas au rendez-vous, en plus d’être tombé sur un excellent portier adverse, Mohamed Kamara. D’ailleurs, le keeper des Leone Stars, auteur de 7 parades, a été logiquement élu homme du match. Tous ces détails réunis ont fait que le taux de conversion soit annulé.