Les responsables de la mouhafadha FLN de la wilaya de Tipasa ont organisé, lundi, une réunion au cours de laquelle la commission de wilaya chargée des élections a été installée.

Cette commission parrainera l’opération de dépôt des dossiers de candidature aux prochaines élections législatives de 2017 qui va s’étendre jusqu’au 30 janvier tandis que la confirmation des candidatures se fera entre le 7 et le 27 février prochain.

Toutes les mouhafadhate et les kasmate du FLN ont été destinataires d’une instruction qui a servi de feuille de route aux commissions de wilaya préparatoires des élections législatives portant sur les différents mécanismes qui permettront au parti « de préserver sa place de leader sur la scène politique en plaçant l’intérêt du parti au-dessus de toute considération ». Parmi les critères devant être remplis par les futurs candidats le soutien au président de la République, président du parti, et à son programme est primordial apprend-on auprès des responsables qui précisent que ces derniers doivent également répondre aux critères de compétence, d’expérience, de bonne réputation et d’intégrité. Des critères difficiles à remplir tant le parti s’est fourvoyé au niveau local en offrant au plus offrant et dont les élus ont fait preuve de tout sauf de compétence.
La commission de wilaya préparatoire des élections législatives est composée des membres du comité central, des deux chambres du Parlement, des bureaux des commissions transitoires et des présidents des assemblées de wilaya. Celle-ci prépare les listes nominales des candidats sans tenir compte de l’ordre de classement qui seront transmises au secrétariat général qui tranchera selon les critères fixés.
S. D.