Il misait beaucoup sur les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo pour tenter de décrocher un troisième podium de suite sur les trois dernières éditions. Cependant, Taoufik Makhloufi, double-médaillé d’argent lors des JO-2016 de Rio de Janeiro (Brésil) sur 800 et 1500m,
devra patienter pour une autre année après le report du rendez-vous nippon pour 2021.
Pas la plus réjouissante des nouvelles pour celui qui fêtera 33 ans dans 10 jours.


Ce n’était certainement pas le scénario imaginé par Makhloufi lorsqu’il avait décroché l’argent sur 1500m lors des Championnats du Monde d’athlétisme abrité par Doha (Qatar) du 27 septembre au 06 octobre 2019. Un retour au premier plan après une longue absence et des espoirs qui étaient nés, de nouveau, pour le voir briller lors des Olympiades 2020. A cette période, elles étaient toujours prévues pour l’été prochain. Mais la propagation du Coronavirus, décrétée comme pandémie universelle, a chamboulé l’agenda sportif ainsi que la préparation des sportives.
Arborant fièrement breloque argentée, il nous avait accordé un entretien en novembre dernier. l’héritier de Morceli semblait bien motivé et déterminé pour réaliser un bon résultat lors des prochaines échéances. La principale était, bien évidemment, les JO que devraient accueillir le Japon en juillet à venir.
« La seule chose que je peux promettre c’est de travailler, être patient et faire des sacrifices. Promettre une autre médaille c’est difficile à tenir. Pas impossible mais difficile. Parce que pour gagner une médaille, il faut toujours un peu de chance. C’est vraiment infime mais ça peut être déterminant. J’essaierai d’être à la hauteur des attentes et donner le maximum. On prie juste pour que Dieu nous donne la force et la patience », nous avait confié le natif de Souk Ahras.
Une pensée au peuple algérien
Quelques mois après, il est fixé, comme beaucoup d’autres sportifs, sur le sort réservé au rendez-vous quadriennal de l’Olympe. Il ne se déroulera pas avant juillet 2021. Et Makhloufi aura 34 ans. Physiquement, il lui sera difficile d’être dans de bonnes dispositions. Se trouvant actuellement à Johannesburg (Afrique du Sud), le champion olympique 2012 du demi-fond (1500m) a donné de ses nouvelles avec une vidéo. « J’avais un stage de préparation de programmé entre le 17 mars et le 20 avril en prévision des Jeux Olympiques qui étaient censés sur dérouler l’été prochain à Tokyo. Malheureusement, ils ont été différés pour l’année prochaine. Je suis toujours en Afrique du Sud parce que le pays est soumis à un confinement général et je ne pouvais pas quitter les lieux car les aéroports sont à l’arrêt », a-t-il raconté.
Par ailleurs, le demi-fondiste algérien a assuré qu’il continue à s’entraîner même s’il a été « contraint de baisser l’intensité. C’est juste pour me maintenir athlétiquement en attendant la reprise normale.» Aussi, Makhloufi a tenu à faire de la prévention en conseillant au peuple algérien « de se protéger en restant chez soi pour battre cette maladie » non sans saluer « les efforts des médecins. Je leurs dis que je suis de tout cœur avec eux.» n