L’homme d’affaires, Kamel Chikhi, dit « El Bouchi », a été condamné, ce mercredi 26 février, par le tribunal de Sidi M’hamed (à Alger), à huit ans de prison ferme, selon nos sources. Il était poursuivi pour les chefs d’accusation de corruption et d’octrois d’indus avantages dans l’affaire des conservateurs fonciers. Dans la même affaire, l’ex-P/APC de Benaknoun a été condamné à cinq ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars? De son côté, Khaled Tebboune (le fils du Chef de l’Etat) et Meslem Belahdaf, l’ancien procureur de la République, ont été acquittés.

Dans la journée, e procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed avait requis dix ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars  à l’encontre de Kamel Chikhi. Deux ans de prison ferme assortis d’une amende de 200 mille dinars avaient été requis à l’encontre de Khaled Tebboune.

Plus de détails dans nos prochaines éditions