Ayant gagné leurs matchs respectifs face à la Tunisie, l’Algérie et le Maroc se rencontrent cet après-midi à partir  de 14h30 pour la « finale » de la 2e édition du Tri-nations qui se déroule à Oujda (Maroc). C’est donc aujourd’hui,  sur la pelouse synthétique du stade municipal d’Oujda, que les Verts vont tenter de confirmer leur victoire face à la Tunisie et surtout succéder aux Lions de l’Atlas sur leur propre terrain.

La mission des joueurs algériens, drivés par Boumedienne Allam, ne serait, certes, pas facile. Mais au vu de la volonté et la détermination affichées par les joueurs, il y a bien lieu d’être plutôt optimiste. Boris Bouhraoua traduit cette détermination chez les Verts en déclarant à la suite de la victoire contre la Tunisie qu’«  on a remporté une première rencontre, maintenant il faut confirmer, ce samedi lors de la finale contre le Maroc, même si ce sera très dur.», reconnaît-il.
Et c’est ce défi de remporter le tournoi en terre marocaine contre les locaux qu’attendent tous les Agériens férus de la balle ovale. Cet optimisme qui caractérise les amoureux du rugby algérien est nourri par le fait de constater le degré de maturité des joueurs. Surtout leur volonté de se surpasser à chaque étape de leur parcours de combattant pour que le rugby devienne un des sports favoris au pays. C’est déjà bien fait chez nos voisins en Tunisie et au Maroc.
Par ailleurs, il est utile de rappeler que l’EN reste sur une belle victoire en déplacement face à la Zambie  (30-25) en finale de l’African Bronze Cup, niveau « C » de la Coupe d’Afrique des nations. Une performance lui ayant permis d’arracher son billet pour le palier supérieur de l’épreuve, l’African Silver Cup, le niveau « B ».
Membre du Rugby Afrique depuis décembre 2016, la Fédération algérienne de rugby a mis en place l’équipe nationale en 2007 mais sans pouvoir prendre part aux compétitions officielles, avant que l’instance ne soit reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports depuis peu.

Aux portes d’un retentissant exploit !

D’ailleurs, le président de la Fédération algérienne de rugby, Sofian Ben Hassan, a estimé que « notre tâche ressemble un peu à une mission impossible, car la Tunisie et le Maroc évoluent en première division africaine alors que nous n’accédons qu’à la deuxième division, mais notre but reste de gagner à Oujda. Nous
partons avec pratiquement la même sélection que celle qui a remporté la finale de la Rugby Africa Bronze Cup en Zambie le mois dernier, avec quelques nouveaux éléments dont un joueur local très prometteur. »
Et lors de son entrée en lice dans ce Tri-nations, les Algériens ont bien brillé devant cette équipe tunisienne bien plus expérimentée. Ils se sont imposés sur le score de 36 à 13 (mi-temps : 17-03), mercredi dernier. Quant à son adversaire de ce samedi, à savoir le Maroc, il a battu cette même sélection tunisienne, lors de la première journée de ce tournoi.
Il s’agit cette fois-ci de la 2e édition de ce tournoi maghrébin, inscrit dans le calendrier de World Rugby, après celui organisée en décembre 2016 à Oran et qui a été remportée par le Maroc en finale face à la Tunisie.
Depuis, on constate bien que l’Algérie, avec son équipe prometteuse composée de nombreux joueurs évoluant en France, promet de beaux jours au rugby algérien en ayant déjà acquis une maturité à même de leur permettre de relever les défis les plus fous comme celui d’aujourd’hui : battre le Maroc chez lui. C’est tout le mal qu’on lui souhaite ! n

Résultats
Maroc – Tunisie 17-16
Tunisie – Algérie 13-36
Reste à jouer
Aujourd’hui (14h30)
Algérie – Maro