La 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations est prévue dans 7 mois au Cameroun. Le tableau de la phase finale de la compétition devait être connu le 25 du mois en cours. Cependant, le tirage au sort, initialement prévu dans 18 jours et qui devait répartir les 24 sélections sur
les 6 groupes, ne se tiendra pas à temps. En effet, la Confédération africaine de football (CAF) a demandé au Comité local d’organisation (COCAN) de décaler la cérémonie pour des « raisons logistiques liées à la pandémie de COVID-19 ». Cependant, ce n’était pas la véritable cause de cette décision.

Par Mohamed Touileb
Les 24 équipes qui prendront part au tournoi continental programmé entre le 09 janvier et 06 février prochains devront encore attendre pour connaître leurs adversaires. Sur le fond, cela ne perturbe pas vraiment les plans de préparation puisque les dates FIFA de septembre, octobre et novembre vont être consacrées aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.
Le véto de Bullit Production
Ainsi, ce report du tirage au sort ne va pas bouleverser la feuille de route des fédérations qui n’avaient, de toute façon, pas pour mission d’établir un programme en fonction des adversaires pour la CAN-2021. En tout cas, selon des informations, le tirage au sort se tiendra en août prochain à Yaoundé. Le jour exact sera à définir. Officiellement, ça sera en fonction de l’évolution de la pandémie. Officieusement, cela dépendra de la société Bullit Production qui s’occupe de la cérémonie de tirage au sort. L’entreprise suisse, dont le directeur général était au Cameroun avec délégation de la FIFA pour inspection, avait jugé le temps imparti pour l’organisation de la cérémonie très court. Ce dernier a donc demandé à la CAF de faire la proposition au COCAN de repousser la date de l’événement.
Pour rappel, l’équipe nationale a pu assurer sa présence dans la compétition majeure au bout de 4 journées seulement dans les éliminatoires. Les «Fennec» ont pu décrocher 14 des 18 points mis en jeu dans la poule « H » où figuraient la Zambie, le Zimbabwe et le Botswana. Le bilan chiffré détaillé de l’EN est de 4 victoires et 2 nuls. Les champions d’Afrique en titre ont marqué 19 buts terminant comme meilleure attaque du tournoi. Parallèlement, il y a eu 6 buts concédés.

L’Algérie tête de série
Les camarades de Baghdad Bounedjah, qui a fini meilleur buteur des éliminatoires avec 4 pions, ont confirmé leur statut de maîtres du continent. Leur couronne, ils devront la défendre dans 7 mois. Le sélectionneur Djamel Belmadi et ses joueurs savent parfaitement qu’ils seront attendus au Cameroun. Tout le monde voudra s’offrir leur scalpe. L’épreuve phare de la CAF se déroulera dans d’autres conditions que celles qu’on a connues en Egypte où le climat était assez clément et les pelouses en parfait état.
Il est clair que préserver le titre sera un des deux objectifs majeurs de Belmadi sur le banc d’ « El-Khadra » sachant que ses poulains jouent chaque match et chaque compétition pour gagner. Après la CAN-2021, il y aura aussi l’éventuel match barrage pour être parmi les 5 sélections de la CAF qui seront présentes au Qatar pour disputer la prochaine Coupe du Monde. Les échéances importantes ne manqueront pas. Les « Guerriers du Désert » devront être prêts psychologiquement et physiquement pour mener à bien leur mission.