Jeudi 15 septembre, 15H19, Roger Federer annonce sa retraite dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. A 41 ans, son corps lui a intimé d’en finir. L’homme aux 20 Grands Chelem a donc écrit une longue lettre à tous ceux qui l’ont accompagné durant plus de deux décennies majestueuses. Voici son communiqué en intégralité.
«A ma famille du tennis et bien au-delà,
De tous les cadeaux que le tennis m’a offerts au fil des ans, le plus grand, sans aucun doute, a été les personnes que j’ai rencontrées en cours de route : mes amis, mes concurrents et, surtout, les fans qui donnent vie à ce sport. Aujourd’hui, je veux partager quelques nouvelles avec vous tous.
Comme beaucoup d’entre vous le savent, ces trois dernières années ont été marquées par des blessures et des interventions chirurgicales. J’ai travaillé dur pour revenir à une forme compétitive complète. Mais je connais aussi les capacités et les limites de mon corps, et le message qu’il m’a adressé ces derniers temps est clair. J’ai 41 ans. J’ai joué plus de 1 500 matchs en 24 ans. Le tennis m’a traité plus généreusement que je ne l’aurais jamais imaginé, et je dois maintenant reconnaître qu’il est temps de mettre fin à ma carrière professionnelle.
La Laver Cup, la semaine prochaine à Londres, sera mon dernier tournoi ATP. Je jouerai encore au tennis à l’avenir, bien sûr, mais pas en Grand Chelem ni sur le circuit.
C’est une décision douce-amère, car tout ce que le circuit m’a apporté va me manquer. Mais en même temps, il y a tellement de choses à célébrer. Je me considère comme l’une des personnes les plus chanceuses de la planète. On m’a donné un talent spécial pour jouer au tennis, et je l’ai fait à un niveau que je n’aurais jamais imaginé, pendant beaucoup plus longtemps que je n’aurais jamais cru possible.
Je tiens à remercier tout particulièrement ma formidable épouse Mirka, qui a vécu chaque minute avec moi. Elle m’a échauffé avant les finales, a regardé d’innombrables matchs alors qu’elle était enceinte de plus de 8 mois, et a supporté mon côté loufoque avec mon équipe pendant plus de 20 ans. Je tiens également à remercier mes quatre merveilleux enfants qui me soutiennent, toujours désireux d’explorer de nouveaux endroits et de créer de merveilleux souvenirs. Avoir vu ma famille m’encourager depuis les tribunes est un sentiment que je chérirai toujours.
Je tiens également à remercier mes parents aimants et ma chère sœur, sans qui rien ne serait possible. Un grand merci à tous mes anciens entraîneurs qui m’ont toujours guidé dans la bonne direction… vous avez été fantastiques ! Et à Swiss Tennis, qui a cru en moi en tant que jeune joueur et m’a idéalement lancé.
Je tiens vraiment à remercier mon incroyable équipe, Ivan, Dani, Roland, et surtout Seve et Pierre, qui m’ont donné les meilleurs conseils et ont toujours été là pour moi. Tony également, pour avoir géré mon entreprise de manière créative pendant plus de 17 ans. Vous êtes tous incroyables et j’ai adoré chaque minute passée avec vous.
Je tiens à remercier mes fidèles sponsors, qui sont pour moi de véritables partenaires, ainsi que les équipes et les tournois de l’ATP Tour, qui travaillent dur et nous ont toujours accueillis avec gentillesse et hospitalité.
Je tiens également à remercier mes adversaires sur le court. J’ai eu la chance de disputer de nombreux matches épiques que je n’oublierai jamais. Nous nous sommes battus loyalement, avec passion et intensité, et j’ai toujours fait de mon mieux pour respecter l’histoire du jeu. Je me sens extrêmement reconnaissant.
Nous nous sommes poussés les uns et les autres, et ensemble nous avons porté le tennis à de nouveaux sommets.
Par-dessus tout, je dois adresser un merci spécial à mes incroyables fans. Vous ne saurez jamais à quel point vous m’avez donné de la force et de la confiance. Le sentiment inspirant de marcher dans des stades et des salles pleins a été l’un des plus grands frissons de ma vie. Sans vous, ces succès m’auraient donné un sentiment de solitude, plutôt que d’être remplis de joie et d’énergie.
Les vingt-quatre dernières années en tournée ont été une aventure incroyable. Si j’ai parfois l’impression qu’elles sont passées en vingt-quatre heures, elles ont aussi été si profondes et magiques que j’ai l’impression d’avoir déjà vécu une vie entière.
J’ai eu l’immense chance de jouer devant vous dans plus de 40 pays différents. J’ai ri et pleuré, ressenti de la joie et de la douleur, mais surtout, je me suis senti incroyablement vivant. Au cours de mes voyages, j’ai rencontré de nombreuses personnes merveilleuses qui resteront des amis pour la vie, qui ont toujours pris le temps, malgré leur emploi du temps chargé, de venir me voir jouer et de m’encourager à travers le monde. Je les remercie.
Lorsque ma passion pour le tennis a débuté, j’étais un ramasseur de balles dans ma ville natale de Bâle. J’avais l’habitude de regarder les joueurs avec un sentiment d’émerveillement. Ils étaient comme des géants pour moi et j’ai commencé à rêver. Mes rêves m’ont poussé à travailler plus dur et j’ai commencé à croire en moi. Certains succès m’ont apporté de la confiance et j’étais en route pour le plus incroyable des voyages qui m’a mené jusqu’à ce jour.
Je tiens donc à vous remercier du fond du cœur, ainsi que tous ceux qui, dans le monde entier, ont contribué à la réalisation des rêves d’un jeune Suisse.
Enfin, au tennis : je t’aime et je ne te quitterai jamais.» n