Le téléphérique de Tlemcen, à l’arrêt depuis 2015, sera de nouveau opérationnel le 5 juillet prochain, à l’occasion du double anniversaire de l’indépendance nationale et de la jeunesse, a annoncé dimanche le wali, lors de la première session de l’Assemblée populaire de wilaya (APW).

Ce moyen de transport très prisé par les citoyens et les visiteurs de la wilaya sera relancé en prévision de la saison estivale, a indiqué Ali Benyaiche devant les élus de l’APW qui se penchaient, entre autres points inscrits à l’ordre du jour de cette session, sur les préparatifs de la saison estivale 2018. Le téléphérique fait l’objet, actuellement, de la finalisation des travaux de réhabilitation engagés par l’entreprise algéro-française de transport par câbles (Etac), a fait savoir, pour sa part, le directeur des transports de la wilaya, Noureddine Attar, signalant que cette opération a concerné le renouvellement des câbles et le changement des télécabines par d’autres plus grandes.
L’entreprise Etac gérera le téléphérique une fois réhabilité, a déclaré le directeur des transports, rappelant que la réhabilitation du téléphérique de Tlemcen est inscrite au titre de la politique de modernisation des télécabines à l’échelle nationale. En outre, c’est un moyen de transport hautement touristique pour le plateau Lalla-Setti qui enregistre un flux important de visiteurs durant toute l’année, a-t-il estimé.
La plate forme de départ du téléphérique est localisée au site du Grand bassin ou «Sahridj M’bedda», avec une station intermédiaire près du lycée Ibn-Zekri», avant d’aboutir au plateau de Lalla-Setti, soit une distance de 1 665 mètres. La station arrivée du téléphérique est implantée au plateau de Lalla-Setti, où un ensemble d’actions d’aménagement ont été réalisées, pour améliorer davantage le site et le rendre plus accueillant et attractif.
Dans son intervention, le directeur de tourisme de la wilaya, Yacine Ababsa a indiqué que 12 hôtels ont renforcé cette saison estivale 2018 mettant davantage de lits à la disposition des estivants. Plusieurs points figuraient à l’ordre du jour de cette session, notamment le plan d’aménagement touristique de la ZET d’Aïn-Adjroud, la situation du secteur des postes et télécommunications, les transports et la santé scolaire.