Le foot, comme nombreux sports, est à l’arrêt pour une durée indéterminée. Mais cela n’empêche pas les athlètes, joueurs et entraîneurs de montrer qu’ils sont aussi concernés par l’urgence planétaire qu’est la propagation du coronavirus. Djamel Belmadi, sélectionneur national, a, via un spot audio publié sur le site de la Fédération algérienne de football (FAF) hier, profité de sa notoriété pour sensibiliser. Son message était pour les Algériens, là où ils se trouvent,pour les encourager à lutter face à la pandémie et présenter les condoléances aux familles des 4 victimes déjà déplorées.

Par Mohamed Touileb
En ces temps d’inquiétude, Belmadi n’a pas manqué à son devoir en prenant 3 minutes de son temps pour s’adresser à ses compatriotes et leur demander de « prendre soin d’eux ». Trois minutes, ça peut ne pas être un temps conséquent pour certains mais le driver des
« Fennecs » a pris la peine et a montré qu’il était concerné par la situation sanitaire dans son pays.
Belmadi a semblé suivre l’actualité, avec ses détails, de l’évolution du COVID-19 en Algérie où 54 cas ont été recensés dont 4 décès. « Salam Alikoum. En ces temps un peu flous et perturbés, je voulais en tant que citoyen d’abord et puis en tant que sélectionneur dans un deuxième temps, m’adresser à tous mes compatriotes là où ils se trouvent. Avant toute chose je dois leur dire de prendre soin d’eux et de leurs familles, de prendre toutes les mesures nécessaires que nous connaissons tous concernant ce fléau », a-t-il souhaité.
Aussi, le coach des Verts n’a pas manqué de présenter ses condoléances : « pour la famille de la femme et la sœur qui a rendu l’âme hier, Allah yarhamha ainsi qu’à ses proches, et que Dieu puisse leur donner l’apaisement en cette douloureuse circonstance.» C’était la compassion sincère de celui qui a emmené l’EN au sommet de l’Afrique l’été dernier à l’issue de la CAN 2019. En outre, le successeur de Rabah Madjer a souhaité « un prompt rétablissement à tous les malades, qu’ils retrouvent inch’allah la guérison très rapidement.»
Mobilisation en toutes circonstances
Bien que le sport soit relégué au second plan, le premier responsable de la barre technique de l’Algérie affiche toujours la même détermination à préserver la dynamique et l’esprit de conquérant dans ses rangs. Et ce, en dépit du report des manifestations sportives en raison des contraintes sanitaires mondiales. D’ailleurs, on rappellera que la double confrontation
d’ « El-Khadra » face au Zimbabwe, initialement programmée pour le 26 et 29 mars dans le cadre des qualifications de la CAN-2021, a été reportée à une date ultérieure. La Confédération africaine de football (CAF) a suivi les autres instances en gelant toutes ses manifestations des clubs et sélections.
Belmadi a noté qu’il était « difficile actuellement de parler football ». Mais, « responsables, nous ne perdons pas de vue notre travail malgré les circonstances.» De la sorte, il assure qu’il reste tourné sur les prochaines échéances qui attendent l’EN à savoir la suite de la campagne qualificative pour la CAN-2021 et ceux de la Coupe du Monde 2022. Des challenges dans lesquels il aura besoin de ses
« valeureux joueurs » auxquels il a demandé de « prendre soin d’eux et des leurs » non sans leur transmettre à tous ses « sincères salutations.» Pour clore son message poignant, l’ancien meneur de jeu de l’Olympique Marseille et de la sélection a invoqué « qu’Allah nous protège et nous épargne de ce mal. Salam.» Cette attention, bien qu’elle paraisse simple, explique pourquoi Belmadi a une place particulière dans le cœur des Algériens. L’admiration et l’attachement n’ont jamais semblé autant réciproques. n