Le Conseil de la Nation a exprimé, samedi, sa «profonde satisfaction» de la «franchise» et de la «clarté» du discours du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, adressé jeudi soir à la nation, indique un communiqué du bureau de la chambre haute du Parlement. «Le bureau du Conseil de la Nation, présidé par M. Salah Goudjil, président du Conseil de la nation par intérim, a suivi avec un grand intérêt le discours adressé jeudi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à la nation. Le bureau du Conseil de la Nation tient à cet égard à exprimer sa profonde satisfaction quant à la franchise et la clarté qui ont caractérisé ce discours (…)», lit-on dans le communiqué. Le discours du Président Tebboune «augure de l’entame par l’Algérie d’une période cruciale et importante dans son histoire qui aboutira sans nul doute au retour de la parole au peuple en sa qualité de source de tout pouvoir et de la légitimité aux institutions de l’Etat, car il comporte autant de signes qui posent les jalons de l’édification de la nouvelle République», estime la même source. «Ce discours est un bilan de tout ce qui a été entrepris et réalisé durant l’année écoulée en dépit de la pandémie de la Covid-19 qui a affecté l’ensemble des pays du monde. Il constitue en outre, une preuve irréfutable de la sincérité de la relation qui lie le Président de la République au peuple dans une période cruciale pour le devenir du pays qui exige évaluation, réforme et redressement», souligne le communiqué. Saluant les «décisions historiques» prises par le Président de la République dans son discours, le bureau du Conseil de la Nation a affirmé que «le temps est venu pour tout un chacun à mettre en avant l’esprit nationaliste et à placer l’intérêt du pays et de la collectivité au-dessus de tout intérêt personnel», appelant, à cet égard, la société civile, la classe politique, les élites intellectuelles et l’ensemble des institutions nationales à «contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de stratégies pour cette nouvelle étape et à la dynamique de développement». Par ailleurs, le bureau du Conseil de la Nation a appelé les citoyens, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la cohésion entre le peuple et son Armée pour la démocratie, à «s’inspirer des principes et des valeurs de la Révolution du 1er Novembre, ainsi que des sacrifices de leurs aïeux les Martyrs pour relever le défi de l’édification de la nouvelle République et celui du renforcement de l’immunité des Institutions afin de contrecarrer toute tentative d’atteinte à la stabilité du pays et à la cohésion du tissu social», conclut le communiqué.(APS)