L’œuvre Nissae Casanova (Femmes de Casanova) sera adaptée au théâtre, a annoncé samedi à Oran son auteur, le romancier Wassini Laredj, en marge de la conférence pratique « Quand l’expression fait place à la mime » , organisée dans le cadre du 9e Festival du théâtre arabe. L’écrivain algérien a souligné que son roman sera reproduit en pièce théâtrale au mois de Ramadhan prochain, sans dévoiler le nom du metteur en scène qui réalisera cette œuvre. Il a rappelé, au passage, que quelques-uns de ses romans ont été adaptés en œuvres théâtrales, citant Harissat Edhilal, adapté par le théâtre d’Annaba depuis des années, et Ountha Essarab, par le dramaturge Mourad Senoussi à Oran. Deux autres projets théâtraux sur Assabiaa Lolita (Doigts de Lolita) et Nissae Casanova sont en voie, a-t-il ajouté. Le romancier Wassini Laredj a signé son nouveau roman Nissae Casanova, paru l’année dernière à la Foire internationale du livre d’Alger, à l’exposition de Beyrouth (Liban) et à Sharjah (Emirats arabes unis), a-t-on indiqué. Au sujet de l’adaptation théâtrale, Wassini Laredj a déclaré que chaque texte littéraire peut être reproduit en théâtre, soulignant qu’« il suffit de trouver l’homme qu’il faut pour l’adapter ».