L’été 2021 restera dans les mémoires pour les transferts cumulés des deux plus grandes stars de la décennie. Pendant que Lionel Messi quittait son cocon barcelonais pour s’engager à Paris, Cristiano Ronaldo faisait son grand retour à Manchester United, en provenance de la Juventus. Robert Lewandowski, parfois relégué dans l’ombre des deux monstres ces dix dernières années, en a profité pour jouer au jeu des comparaisons. Le Polonais a mis les formes, mais il s’est montré le plus honnête possible.
La faculté d’adaptation de CR7
« Cristiano a trois ans et demi de plus que moi et il marque encore beaucoup de buts, a-t-il déclaré pour le média polonais Pilka Nozna. Mais il a changé le club, il a changé la stratégie et son équipe ne gagne pas toujours. Quand son équipe aura retrouvé son équilibre, il pourra recommencer à marquer. Il avait de grandes statistiques, des chiffres impossibles. Aujourd’hui ils sont justes très bons. Il ne marquera probablement plus 60 buts par an, mais avec 30 ou 40 buts il fera toujours la différence. » « Pour Messi, changer de club a certainement été une expérience beaucoup plus bouleversante, a continué le goleador du Bayern. Il n’a jamais joué dans un autre pays que l’Espagne, il n’a jamais parlé une autre langue. Il s’est heurté à la barrière de la langue. Cristiano a déjà changé plusieurs fois de club et de championnat. L’âge auquel vous changez d’équipe n’est pas important, ce sont les circonstances qui sont décisives. (…) Il sera plus difficile pour Messi à l’âge de Cristiano Ronaldo de rester à son niveau de buts marqués. » n