Le Real Madrid a été assez discret, ou du moins prudent, lors des derniers mercatos. Préférant ne pas mettre son club en danger en temps de covid, le patron du club de la capitale espagnole n’a pas signé d’arrivées galactiques depuis Eden Hazard à l’été 2019. D’autant plus qu’il y a ce nouveau Santiago Bernabéu, dont les travaux de rénovation s’élèvent à presque 1 milliard d’euros, à financer…
L’été dernier, les supporters merengues ont par exemple dû se contenter de David Alaba, arrivé libre de tout contrat, et d’Eduardo Camavinga, alors que l’été précédent, leur club de cœur n’avait pas accueilli le moindre joueur. Mais qu’ils se rassurent, tout ça, c’est bientôt fini. Comme l’indique AS, le Real Madrid va avoir une sacrée force de frappe à partir de la fin du mois de juin.

Un mercato prolifique à venir
Le média ne dévoile pas de chiffres exacts, mais se veut très optimiste. Il indique que ça fait plusieurs années que cet été 2022 est marqué en rouge sur le calendrier de Pérez. En plus de tout l’argent qui a été mis de côté ces dernières années et des grosses ventes et économies récentes sur des joueurs comme Varane et Odegaard, les Merengues vont économiser environ 60 millions d’euros annuels supplémentaires grâce aux départs en fin de contrat déjà actés d’Isco, Marcelo et Bale. Et ce n’est pas tout, puisque des joueurs comme Eden Hazard et Mariano devraient eux aussi être vendus et libérer de la masse salariale – 40 millions à eux deux – en plus de permettre de récupérer un petit chèque.
Autant dire que l’été prochain, le Real Madrid aura une sacrée force de frappe sur le marché des transferts. D’autant plus que même s’il faudra payer des gros salaires et de belles primes, certains objectifs madrilènes comme Kylian Mbappé ou Paul Pogba arriveraient libres et donc sans indemnité de transfert à régler. Ce qui permettra aux Blancos de pouvoir s’offrir quelques galactiques en plus des deux Français. Le nom d’Erling Haaland est par exemple revenu à plusieurs reprises dans la presse ibérique cette semaine…