Le Real Madrid a mis tout le monde d’accord. Mardi, les Merengues ont bouclé le transfert d’Aurélien Tchouaméni pour plus de 100 millions d’euros. Il ne manque plus l’officialisation. Un joli coup de la part des Merengues puisque Liverpool et le PSG étaient aussi intéressés. Avec Antonio Rüdiger, les pensionnaires du stade Santiago Bernabéu tiennent donc leur deuxième recrue estivale. Toutefois, les Espagnols doivent encore se renforcer à d’autres postes. Un latéral gauche ou encore un attaquant pourraient débarquer dans la capitale ibérique.
Pour cela, le club présidé par Florentino Pérez n’aura pas les mains totalement libres. En effet, Marca explique que le Real Madrid doit gérer des problèmes administratifs très importants. Le règlement autorise chaque club à aligner trois joueurs non européens sur le terrain. Mais avec Eder Militão, Rodrygo et Vinicius Junior, l’écurie ibérique a déjà trois joueurs extracommunautaires dans ses rangs. Et aucun de ces éléments ne semble en passe d’obtenir une double nationalité d’ici janvier. Vinicius Jr avait pourtant fait une demande pour avoir un passeport espagnol en 2020.

Le Real Madrid n’a pas les mains libres
Mais à ce jour, il n’a toujours pas obtenu le précieux sésame. Le dossier aurait pris du retard en raison de l’épidémie de covid-19. Ce qui inquiète les Merengues, qui espèrent que le Brésilien aura la nationalité espagnole cet été. Mais rien n’indique que ce sera le cas. Ce qui plombe le mercato des champions d’Europe. Marca explique qu’ils ne pourront pas rapatrier cet été Kubo (Japon) et Reinier (Brésil), eux aussi extracommunautaires. Ils vont devoir leur trouver un nouveau point de chute. Même chose concernant la future recrue offensive.
Par ailleurs, Gabriel Jesus (Manchester City) est courtisé. Mais l’attaquant ne possède que la nationalité brésilienne. Marca ajoutait hier que les Espagnols ne veulent prendre aucun risque et ne se positionneront pas sur des joueurs extracommunautaires. Ce qui limite le champ d’action du club. Le Real Madrid étudie à présent d’autres options pour trouver un élément pouvant servir de doublure à Benzema ou pouvant le concurrencer. Plusieurs joueurs ont été proposés mais ne correspondent pas à ce que Madrid veut. Une belle épine dans le pied des Merengues, qui vont avoir les mêmes problèmes pour se renforcer à d’autres postes.