Le tribunal de Koléa a reporté ce lundi 6 avril, le procès de Karim Tabbou, porte-parole de l’Union démocratique et sociale (UDS, non agréé), au 27 avril prochain, rapporte le CNLD. Il s’agit du procès de sa première arrestation en date du 11 septembre 2019.

14h54: dépêche de l’APS

 » Le tribunal de Koléa (Tipasa) a décidé, lundi, le report du procès de Karim Tabou, président de l’Union démocratique et sociale (UDS) (parti non agréé), pour reprendre le 27 avril prochain. Cette décision du report du procès de Karim Tabbou, poursuivi, depuis septembre dernier, pour « atteinte au moral de l’Armée » a été prononcée, sur demande du collectif de défense de l’accusé. Le parquet de Koléa avait transféré l’affaire au juge d’instruction qui a ordonné, le 11 septembre dernier, sa mise en détention provisoire. Le 25 septembre, la chambre d’accusation de la Cour de Tipasa a ordonné sa mise en liberté et son placement sous contrôle judiciaire, après la poursuite en appel de la décision de sa mise en détention provisoire, par la défense. »